Pour le droit à l’IVG partout en Europe

Mis à jour le 16.09.17

Le 28 septembre, journée internationale pour le droit à l’avortement, des manifestations auront lieu partout en Europe à l’appel de nombreuses organisations, dont la FSU, pour réclamer le respect du droit des femmes à l’IVG.

« Aujourd’hui, le droit à l’avortement au sein de l’Europe relève de la compétence de chaque État. Interdit à Malte, sous hautes contraintes en Irlande, en Hongrie et en Pologne, le droit à l’avortement, même légalisé est, peut ou pourrait être remis en question par le maintien de la clause de conscience des médecins (Italie), l’absence de structures hospitalières adéquates (Grèce, Bavière), les restrictions de personnels et les suppressions des centres pratiquant l’avortement lors de restructurations hospitalières (France), et, dans tous les pays, par l’élection de gouvernements réactionnaires, conservateurs et rétrogrades. »

Manifestations

Dans un appel international auquel s’associe la FSU, de nombreuses organisations exigent que les droits des femmes, la liberté de disposer de son corps, le droit à l’avortement et à la santé soient respectés dans tous les pays européens et inscrits comme droits fondamentaux pour l’égalité en Europe. De nombreux défilés sont organisés le 28 septembre à Bruxelles et partout en France autour de cette date. Une pétition à signer en ligne demande aux gouvernements nationaux, au Parlement européen et au Conseil de l’Europe de garantir le droit fondamental des femmes à disposer de leur corps.

Aller plus loin

La liste des manifestations

Signer la pétition en ligne