Permutations : seules 18 situations difficiles réexaminées

Mis à jour le 05.05.17

Un groupe de travail ministériel devrait bientôt se tenir pour examiner la situation des personnels les plus en difficulté à l’issue des résultats des permutations : seulement 18 possibilités cette année… grande difficulté annoncée !

Les résultats des changements de départements 2017 sont globalement semblables à ceux de l’an passé avec près de 24% de satisfaction globale et 49% au titre du rapprochement de conjoint. Pour autant, la situation reste très difficile pour de nombreux personnels. Une seule donnée suffit à l’illustrer : 2630 enseignantes et enseignants des écoles qui participaient aux permutations au titre du rapprochement de conjoint, avec ou sans enfant, n’ont pas obtenu leur permutation.

Un groupe de travail supplémentaire, piloté nationalement comme les années précédentes, devrait donc être prochainement réuni pour traiter les situations les plus difficiles avant les phases d’ineat / exeat.

18 personnes concernées :

Le ministère a informé les représentants des personnels que le volume du mouvement complémentaire aux permutations informatisées sera limité à 18 possibilités, sur la base des critères des années précédentes :

- huit personnes bénéficiant de la priorité handicap de 800 points afin d’atteindre un taux de 100% de satisfaction pour cette priorité légale.

- 10 personnes séparées de leur conjoint, avec enfant(s) avec deux ans au moins de séparation, pour des départements non limitrophes d’académies différentes.

Des chiffres ridiculement bas qui illustrent à nouveau la nécessité d’un travail approfondi sur cette question de la mobilité des enseignants des écoles, d’autant que malgré les interventions du SNUipp-FSU, le ministère refuse de prendre en compte la situation des personnels hors rapprochement de conjoint.

Concrètement, que faire ?

Les personnels doivent expressément faire une demande d’exeat/ineat pour confirmer leur demande. N’hésitez pas à prendre contact avec votre section départementale pour savoir si vous pouvez être concernés et quelle démarche entreprendre quelle que soit votre situation.

Le SNUipp-FSU continuera d’agir lors des phases d’ineat-exeat dans les départements pour permettre au plus grand nombre de rejoindre le département souhaité et portera dans toutes les instances l’absolue nécessité d’améliorations significatives lors des prochaines phases nationales.

Aller plus loin

Permutations : des résultats encore décevants