Lire égaux, un concours pour l'égalité des filles et des garçons

Mis à jour le 07.06.12

Jeudi 7 juin ont été dévoilés les lauréats du concours Lire égaux. La classe primée pour son histoire travaillera l'an prochain avec un illustrateur ou une illustratrice et le livre sera édité par les éditions Talents Hauts. Lors de la cérémonie, le livre publié des gagnants 2011 a été présenté.

C'est dans une salle du Conseil régional d'Ile-de-France que s'est déroulée jeudi 7 juin 2012 la cérémonie de remise des prix du Concours Lire Egaux, organisé par les éditions Talents Hauts, avec le soutien de la région Ile-de-France, la Délégation régionale aux droits des femmes et à l'égalité et les inspections académiques de l'académie de Créteil. Les 10 classes ayant proposé les « meilleures » histoires étaient présentes.

Un discours pour les enfants

Dès l'ouverture de la cérémonie, Henriette Zoughebi, la vice-présidente du Conseil régional explique aux enfants pourquoi elle commence par dire « bonjour et tous et à toutes » et comment le masculin ne l'a pas toujours emporté pas dans la langue française : Il y a longtemps on pouvait dire « les garçons et les filles sont belles ». Inutile de dire que cela a entraîné un léger brouhaha. Mme Zoughebi explicite ensuite les deux termes du titre du concours : lire par ce que cela permet de voir le monde et de rêver à comment il pourrait être meilleur ; égaux parce que tous les enfants et tous les êtres humains sont égaux même s'ils sont différents, ils ont tous la même valeur. « C'est pour cela qu'il est important de travailler sur l'égalité des filles et des garçons. »

Le concours

Pour ce 4ème concours, le nombre de 100 classes participantes a été vite dépassé. Chaque classe a reçu 10 albums pour lancer le débat sur l'égalité des sexes. Puis elles ont travaillé... et rendu leur histoire. Le jury a délibéré à partir des dix meilleures histoires et les dix classes sont présentes, avec enseignantes, enseignants et accompagnateurs, au Conseil régional. L'ambiance est tendue, qui va gagner ? Il n'y aura qu'une classe élue ! Cette classe rencontrera dès ce mois de juin un illustrateur et son livre sera publié en 2013. Il sera offert à toutes les écoles des 3 départements, la Seine-et-Marne, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne.

Le livre publié des gagnants 2011

Les élèves de la classe de CP-CE1 de Mme Morvan, de l'école du Chat Perché à Montceaux-les-Meaux en Seine-et-Marne, gagnants du concours 2011, sont aussi présents avec leur enseignante et madame la maire de la commune. Sous les applaudissements, les élèves montent à la tribune et reçoivent leur beau livre : « A vol d'oiseau » a été illustré par Mayana Itoïz et édité par les éditions Talents Hauts en mai 2012. Il relate les plaintes d'hommes, de femmes et d'enfants empêchés de vivre comme ils le souhaiteraient, à l'image de cette grand-mère à qui on a interdit d'être mécanicienne, maçon ou de conduire de gros camions. L'histoire se termine dans un pays magique où un gros oiseau les a tous emmenés, un pays où « chacun ferait comme il voudrait » ! Pour Amnesty International « une manière subtile de lutter contre les discriminations dès le plus jeune âge ».

Le résultat !

Et la classe gagnante est ...la classe de CE1 de Mme Oui, de l'école Jatteau à Moissy-Cramayel. Après les cris de joie et sous les applaudissements, les élèves montent à la tribune, reçoivent leurs prix (plusieurs livres chacun de la collection Livres et égaux, chez Talents hauts) et leur enseignante lit pour toute l'assistance et dans un grand silence le conte qu'ils ont écrit. L'histoire intitulée « Pas si compliqué » aborde la question des apparences et des stéréotypes. Comment fait-on pour distinguer les filles et les garçons humains quand on vient d'une autre planète ? L'histoire complète... sera à découvrir lors de la parution du livre dans un an !

Puis toutes les classes présentes reçoivent un prix ( 2 livres par enfant) et un bon goûter, bien mérité, est offert à tous... et à toutes !


Talents Hauts publie « des livres pour les filles ET pour les garçons, où les héros peuvent être des héroïnes, où les mamans sont des femmes d'aujourd'hui et les hommes des papas modernes, où les filles ne sont pas au bois dormant et les garçons ne sont pas les seuls à chasser le dragon... »