Allongement des vacances d’automne
Vers une année scolaire plus équilibrée ?
14 juin 2012
  (1 vote)

En proposant jeudi 14 juin l’allongement de 4 jours des vacances de la Toussaint, le ministre de l’Education nationale se range à l’avis du CSE du 8 juin. Il proposera l’application de cette mesure au CSE le 28 juin. Un premier pas vers une année scolaire avec des rythmes réguliers et équilibrés.

"Je ne suis pas hostile à respecter l’avis du Conseil supérieur de l’Éducation pour le calendrier 2012 et d’instituer deux semaines de vacances à la Toussaint", a indiqué Vincent Peillon lors d’un entretien accordé au quotidien l’Est républicain, hier jeudi 14 juin. Concrètement le ministre propose que les vacances d’automne qui débuteront le samedi 27 octobre durent deux semaines, soit deux jours de plus que précédemment. La rentrée ayant lieu traditionnellement le jeudi de la semaine suivant le début des vacances, elle aurait lieu cette année le lundi 12 novembre, les deux journées des jeudi 8 et vendredi 9 novembre seraient rattrapées en fin d’année scolaire. Le nombre de journées d’école resterait donc inchangé. L’application de cette mesure sera proposée au CSE le 28 juin.

"une piste" soumise au CSE du 28 juin

Le SNUipp-FSU avait exprimé avec la majorité du CSE, le 8 juin dernier, son accord en faveur d’un voeu de la FCPE proposant une modification du calendrier scolaire 2012-2013 qui irait vers une meilleure alternance 7 semaines de classe et 2 semaines de vacances. Pour autant, proposition n’est pas décision. Le ministre a annoncé que l’allongement des vacances d’automne serait soumis au vote du prochain CSE du 28 juin. Le premier ministre est même entré dans le débat. Jean-Marc Ayrault, a assuré jeudi à Angers que l’annonce par le ministre de l’Education, Vincent Peillon, d’un allongement des prochaines vacances de la Toussaint n’était qu’une "piste". Le calendrier scolaire de l’année prochaine sera donc arrêté définitivement à la fin du mois. En attendant l’ouverture de la grande concertation dans le cadre de la nouvelle loi d’orientation.

Lire aussi

-  La déclaration du SNUipp-FSU au CSE du 8 juin