Priorités pour la direction d’école
Une reconnaissance salariale
16 octobre 2013

Reconnaître financièrement la charge de travail, c’est la deuxième priorité mise en lumière par l’enquête. 84,22% des personnes ayant répondu placent cette question salariale au premier plan de leurs préoccupations. L’augmentation de la bonification indiciaire emporte l’adhésion de 80,56 % des personnes interrogées qui jugent cette proposition extrêmement prioritaire à 60,42% et vraiment prioritaire à 20,14%. Elles ne sont que 8,47% à être d’un avis contraire. Viennent ensuite la revalorisation de la part fixe de l’indemnité (78,41%), l’accélération du déroulement de carrière (72,22%) et la revalorisation de la part variable de l’indemnité pour 61,41 des réponses. Pour le plus grand nombre donc, reconnaître la fonction c’est aussi la revaloriser.


Le détail des réponses



Lire :
- Direction : des priorités clairement affichées
- Du temps
- Alléger la charge de travail administratif
- Clarifier les missions et les responsabilités
- De la formation
- A propos du recrutement
- Les modalités d’affectation

Télécharger :
- les résultats complets de l’enquête

Lire aussi :
- le numéro spécial de Fenêtres sur cours sur la direction d’école