Métier
Un référentiel de compétences à revoir
19 décembre 2012
  (1 vote)

Si le SNUipp est favorable à la définition d’un référentiel de compétences pour l’exercice du métier d’enseignant, le projet de texte ministériel en discussion ne convient pas. Des évolutions et des clarifications sont indispensables avant toute publication.

Les organisations syndicales sont actuellement consultées sur des projets de référentiels de compétences pour les enseignants. Le SNUipp est favorable à la définition de textes qui formalisent les différentes dimensions du métier, pour notamment préciser les contenus de la formation initiale. Pour autant, le projet soumis par le ministère ne convient pas. Sa publication n’est absolument pas envisageable en l’état et un certain nombre de clarifications sont indispensables. Car de fait, le document proposé est trop dense, mêlant missions, principes et compétences, oscillant entre compétences génériques et spécifiques à tel ou tel degré d’enseignement. Par ailleurs, une construction ordonnée supposerait de partir de la définition des missions pour en décliner ensuite les compétences à mettre en œuvre. Ce n’est hélas pas le cas, pas plus que n’est différencié ce qui relève des compétences attendues pour l’évaluation des stagiaires et des compétences à acquérir tout au long de la carrière.

Des évolutions et des clarifications attendues

Elément important pour le cadrage de la formation qui sera dispensée dans les ESPE et support pour l’évaluation des futurs professeurs des écoles stagiaires, ce projet de référentiel ne répond pas, à cette étape, à l’objectif. De plus, le texte engagera la nature des épreuves de concours auxquels seront soumis les étudiants. Avant toute publication de tels documents, il nous paraît donc essentiel de mener en parallèle la discussion sur la réforme des épreuves de concours. C’est pourquoi le SNUipp vient de s’adresser au ministre afin que ces textes soient revus en profondeur. Il est impératif de prendre le temps de rédiger un référentiel de qualité qui prenne en compte les dimensions spécifiques au métier de professeur des écoles, afin de fournir un cadre aux ESPE pour l’élaboration des maquettes de masters.