Professionnalisation des AVS
Un processus en cours
11 décembre 2013

Le processus de professionnalisation des AVS prévoit leur CDIsation et la création d’un diplôme, mais tous les AVS ne sont pas concernés.

Le processus de « CDIsation » des AVS engagé par le gouvernement pourrait concerner 3.000 contrats par an et environ 9.000 salariés au total dans le seul 1er degré. Les AVS sous contrat d’assistant d’éducation (AED) arrivés au terme de leurs 6 années de renouvellement se verront ainsi proposer un CDI fonction publique. Sont également concernés les AVS-AED dont le contrat est arrivé à terme entre le 1er janvier et le 31 août 2013 et qui se sont vus proposer un CDD « transitoire » pour cette année scolaire. A l’avenir, la fonction d’AVS pourrait être directement accessible après une formation d’un an et l’acquisition du futur diplôme d’AESH (accompagnant de l’enfant en situation de handicap). Ce diplôme, en cours d’élaboration, ne sera finalisé qu’entre 2014 et 2015. En attendant, des formations financées par l’État seront proposées aux AVS-AED. Les futurs CDI seront basés sur la même quotité horaire que le contrat AED (le plus souvent entre 20h et 26h). Les AVS en contrat unique d’insertion (CUI), au nombre de 30.000, ne sont pas directement concernés. Toutefois, les nouveaux recrutés (8000 embauchés en cette rentrée) bénéficient désormais de contrats d’une durée de deux ans et de 120 h de formation. La moitié de celle-ci sera orientée vers l’obtention d’une partie du futur diplôme. Reçu en audience sur ce sujet, le SNUipp-FSU a obtenu l’assurance que les postes d’AVS-AED vacants nouvellement créés soient attribués prioritairement aux CUI exerçant ces fonctions. Si le processus de CDIsation est un progrès, il ne concernera cependant qu’une petite moitié des AVS en poste actuellement en laissant les autres dans la précarité. Assurer à tous les élèves en situation de handicap un accompagnement de qualité nécessite pourtant que tous les personnels soient sur des emplois pérennes et reçoivent tous la qualification nécessaire.