DOSSIER : « POUR QUE L’EQUIPE DECOLLE »
Un collectif choisi : l’AGEEM , précieuse en Gironde
28 août 2015

Avec près de 60 adhérents sur le département, le groupe AGEEM (association générale des enseignants des écoles et classes maternelles publiques) de Gironde fait preuve d’une belle vitalité.

Chaque année, la dizaine de membres du conseil d’administration concocte une programmation de 7 ou 8 ateliers ou conférences destinés à favoriser la réflexion sur des problématiques spécifiques de l’ école maternelle. Réunissant en moyenne 25 enseignants volontaires, ces rendez-vous autour du métier suscitent un intérêt constant, y compris de la part des IEN qui demandent souvent leur rattachement au programme d’animations pédagogiques. Pourquoi un tel succès dans un contexte où les enseignants croulent sous la charge de travail et peinent à dégager du temps pour travailler collectivement ?

Yoga, arts plastiques, écriture

Pour Corinne Grezet, la directrice d’école qui pilote le groupe depuis un an, « c’est un lieu d’échanges dont nous avons besoin, d’autant plus intéressant qu’il offre des ressources qui nourrissent notre travail quotidien. Ainsi cette année, nous avons proposé des animations autour du yoga à l’école avec des présentations d’activités mais aussi une analyse des pratiques mises en place en classe. L’année précédente, deux oeuvres d’art circulaient dans les classes et nous échangions sur les activités possibles à partir de ce support ». Corinne souligne l’apport de l’AGEEM qui fournit un cadre théorique, propose des intervenants et impulse des thèmes de réflexion : conséquences de la réforme des rythmes, présentation des nouveaux programmes... Marie-Lise, directrice à Mérignac parle, elle, «  de l’intérêt des réflexions menées en compagnie de professionnels chercheurs qui apportent un éclairage nouveau sur le travail.  » Toutes deux évoquent le dynamisme du groupe et la convivialité qui préside à ses travaux. En projet pour l’année scolaire qui commence un travail sur l’écrit : « du geste d’écriture à la production d’écrit  » avec la volonté de se tourner vers l’ESPE et d’intégrer plus de jeunes collègues qui pour l’instant font défaut.

BREVES

REP+ : Un travail collectif prioritaire

Le travail collectif ne se décrète pas pourtant il est reconnu comme l’une des clés de la réussite de la refondation de l’éducation prioritaire. Le Centre Alain Savary met en ligne le compte-rendu d’une formation sur ce thème et les vidéos des conférences proposées. Marc Bablet, responsable de l’EP au ministère dresse les conditions de la bonne réalisation d’un travail collectif. La sociologue Françoise Lantheaume détaille les différentes formes de travail collectif en expliquant les notions de coopération, régulation, coordination, concertation.

Le site du centre Alain Savary

COLLABORATION : Manuel « pratiques »

Comment fonctionne un groupe, comment gérer les conflits, comment préparer et conduire une réunion ? Des universitaires québécois proposent dans un ouvrage intitulé « les pratiques collaboratives en milieu scolaire, un cadre de référence pour soutenir la formation ». Le document présente un état des connaissances sur les pratiques collaboratives, puis détaille les manières de développer la collaboration (considérée comme une compétence transversale) à l’intérieur des équipes.

Disponible en ligne sur le site de l’académie de Lyon

VIDEO : Un support de travail

La plateforme NéoPass@action propose des vidéos d’enseignants débutants en situation de travail. Un support de formation mais une ressource pour le travail en équipe puisque les courtes vidéos permettent d’appréhender le travail des élèves et les difficultés qu’ils rencontrent comme les gestes professionnels des enseignants ou l’organisation de la classe. Des déclencheurs pour que les membres d’une équipe ou d’un collectif puissent parler métier, repérer des dilemmes professionnels et s’adonner à la dispute professionnelle.

La plateforme NéoPass@action

L’ensemble du dossier :
- Présentation du dossier
- Ensemble, c’est tout ?
- « Reconnaître les dimensions collectives du travail » / Trois questions à Patricia CHAMPY-REMOUSSENARD
- Alençon : Avec du temps...
- Un collectif choisi : l’AGEEM , précieuse en Gironde
- Entretien avec Vincent Dupriez : « Tout a été fait pour séparer les enseignants »