Manifestation
Un 1er mai contre la loi travail
29 avril 2016

Après la journée de mobilisation du 28 avril contre la Loi travail, rendez-vous le 1er mai : le SNUipp-FSU invite les enseignants des écoles à participer massivement aux rassemblements et aux manifestations de dimanche.

Depuis 1889, le premier mai est le jour de la fête internationale des travailleurs dans de nombreux pays. C’est l’occasion de porter des revendications pour l’amélioration des conditions de travail, l’emploi et la revalorisation des salaires. Un rendez-vous qui prendra cette année une dimension particulière : une nouvelle journée de mobilisation contre la Loi travail qui ne constitue en rien un progrès vers une société plus juste et plus solidaire.

Comme enseignants, la loi travail nous concerne.

Dire aux nouvelles générations qu’il faut travailler plus longtemps alors qu’elles n’arrivent pas à entrer sur le marché du travail est un non-sens. , Il faut au contraire donner de vraies perspectives d’avenir à notre jeunesse : une formation qualifiante, un emploi durable, un salaire décent, des services publics de qualité. C’est d’un vrai débat de société sur la qualité de vie au travail dont nous avons besoin. Et pour faire réussir tous les élèves, les enseignants des écoles ont besoin de moyens, de temps et de formation. Il faut que cessent les salaires trop faibles, les contrôles tatillons, la charge de travail qui ne cesse de s’accroitre, la précarité des AVS, AADE et contractuels enseignants.

Et après ?

Les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL appellent à la mobilisation le 3 mai, jour de l’ouverture du débat parlementaire sur la loi travail.

Lire l’appel commun