Sportivement vôtre…
12 janvier 2015

Après les fêtes, un peu de sport ! Omniprésent sur les écrans à travers jeux olympiques, coupes du monde et autres championnats, porteur de valeurs fortes à toujours réinterroger, comment le sport est-il vu par les enfants ? Quelques livres pour tous nos élèves, champions de nos classes.

La piscine

de Nadia Roman, ill. de Amélie Falière, ed. du Ricochet. Cycles 1 et 2

Une heure à la piscine chaque semaine avec son papa : quel bonheur ! Un album parfait pour évoquer ce qui se passe dans et autour du bassin, parler de la complicité avec ses parents comme du plaisir de jouer dans l’eau, mettre en mots émotions et actions : sauter, nager, plonger, jouer à se faire peur… avec des dessins tout en longueurs (de bassin bien sûr) qui éclaboussent de leurs gouttelettes des doubles-pages sur lesquelles le jeu de lettrage crée une dynamique intéressante pour de jeunes lecteurs.

La compète

de Benoit Charlat, ill. de Than Portal, ed. Talents hauts. Cycles 2 et 3

« Le judo, c’est facile. Le problème, c’est que ce sont toujours les autres qui me font tomber ». Raconté à la première personne, ce petit roman met sur le tatami la question du choix, de la parole de l’enfant face à la volonté des parents : « Je devrais être un champion parce que mon père, lui, en était un quand il était plus jeune… et depuis il veut que ce soit moi le champion ». Dur alors de faire entendre que lui, Ludo, veut bien aller à l’échauffement pour les beaux yeux de Clémentine mais qu’il refuse les combats et les compètes ! Et pourtant…

Des filles dans l’équipe

de Sophie Dieuaide, ill. de Fred L., ed. Talents hauts. Cycles 2 et 3

Toujours dans la collection « Livres et égaux », une histoire de foot. Dans l’école, alors que filles et garçons jouent toujours séparément, le nouveau règlement du tournoi entre écoles impose deux filles par équipe. Pas simple de trouver des solutions pour dépasser les clivages. Un joli récit, encore raconté du point de vue d’un enfant (une fille bien sûr, et pas mauvaise au foot), qui permet d’interroger les clichés et d’aborder les relations filles-garçons.

Arno et son ballon

de Yvonne Jagtenberg, adapté par Alain Serres, ed. Rue du Monde. Dès le CP, voire avant

Surtout ne pas salir ni abîmer le beau ballon tout neuf qui a coûté cher, sous peine de vraiment fâcher ses parents… Certes, mais grâce au ballon, Arno va rencontrer des amis et s’amuser comme il ne l’a jamais fait jusque là. Alors à côté, être puni n’est pas si grave ! Le plaisir du jeu qui permet la rencontre des autres et l’émancipation de contraintes parentales paradoxales ? Un texte simple et court au bas d’illustrations crayonnées sur les doublespages, donnant un joli sentiment d’espace… et de liberté !

BUT !

de Sean Taylot, photos de Caio Vilela, ed. Rue du Monde. Cycles 2 et 3

Du Brésil à la Chine, en passant par l’Espagne, l’Iran, l’Angleterre ou le Népal… un tour du monde du ballon rond. Partout des enfants qui jouent avec le même plaisir et en quelques mots, l’histoire du foot dans chacun des pays visités. Une mise en page soignée avec en noir, les textes sur chaque pays et en lettres colorées, au fil du livre, adressées au jeune lecteur, règles, valeurs, expressions donnent les clés de ce sport si connu et pourtant si rarement décrit avec cet humanisme auquel contribuent les magnifiques photos d’enfants tout autour de la terre.

Ça roule pour Clara

de Linda Ashman, ill. Christine Davenier, ed. Circonflexe. Cycle 2

Une enfant ? Plutôt un tourbillon ! Et à roulettes car Clara ne peut attendre pour essayer ses nouveaux patins à roulettes et se lance seule dans l’aventure. C’est dans la première pente que l’histoire prend de la vitesse, et même pour cette fillette pleine d’énergie, ça fait des émotions… Ce que rendent bien les illustrations qui traduisent mouvements et sensations. Comment va-t-elle s’arrêter ?


Qui quoi où

de Olivier Tallec, ed. Actes Sud Junior. Cycle 1

Un petit plaisir pour les plus petits. Après « Qui quoi qui ? » un nouvel album dans ce format original, tout en longueur. Ici, les tout-petits sont acteurs de leur lecture avec une scène rigolote sur chaque double page et une petite énigme à résoudre par l’observation. Ce n’est pas le Cluedo et le colonel Moutarde, mais il s’agit quand même de deviner qui a fait quoi et se cache où… De savoureux moments de langage en tout petits groupes.

Retrouvez les chroniques de Marion Katak sur sa page facebook : https://www.facebook.com/marion.katak