Dossier " Professeur des écoles : un portrait à retoucher "
Rapports hiérarchiques inspection à revoir
17 juin 2014

Mises en lumière par une enquête récente, les relations difficiles des profs d’école avec leur hiérarchie participent de leur sentiment d’insatisfaction.

JPEG - 16 ko

En septembre 2012 une enquête intitulée « L’école entre bonheur et ras-le-bol » cible la hiérarchie comme une des causes principales du malaise enseignant. L’étude menée auprès de 11 820 enseignants par Eric Debarbieux et Georges Fotinos indique que 81% des enseignants ont le sentiment « de ne pas être écouté, d’être dirigé de manière bureaucratique, non respectueuse » et estiment leur hiérarchie trop éloignée des réalités du terrain. Dans les verbatim de l’enquête, les enseignants témoignent d’un sentiment « d’abandon, d’absence, voire d’abus de pouvoir ».

Considéré comme une véritable « violence institutionnelle », ce système pyramidal semble avoir vécu, insistent les rapporteurs qui soulignent que dans les entretiens que menés les IEN auprès des enseignants au bout de deux ans de fonction, un tiers d’entre eux se dit découragé et certains n’envisagent pas de continuer jusqu’à l’âge de la retraite.

Le mode actuel d’inspection concourt à ce sentiment d’infantilisation qui semble dominer dans le rapport. Cette évaluation professionnelle, réalisée sous la forme d’une inspection individuelle par un supérieur hiérarchique, est perçue comme profondément inégalitaire puisque l’attribution subjective d’une note va déterminer le rythme d’avancement et générer des écarts de salaires. Enfin, l’inspection est jugée inefficace parce qu’elle permet rarement une analyse ni une meilleure maîtrise des pratiques et parce qu’elle ne débouche jamais sur des actions de formation continue.

Au moment où le ministère souhaite développer de nouveaux dispositifs d’évaluation positive pour les élèves, il serait bien inspiré de les mettre aussi en œuvre pour ses enseignants.

L’ensemble du dossier :

- Présentation du dossier
- PE : un métier à réhabiliter
- Portrait de PE : profil haut et bas
- Rapports hiérarchiques inspection à revoir
- Rémunérations inégalités à tous les étages
- en BREF
- Chrono : Jamais autant de temps
- « Les différences persistent »