Enquête
Quelles priorités pour les enseignants ?
3 décembre 2013

80% des enseignants des écoles qui souhaitent une autre réforme des rythmes que celle aujourd’hui mise en œuvre, 71% qui ne voient pas une véritable priorité au primaire : tels les principaux enseignements d’un sondage dévoilé le 3 décembre par Libération.

Le quotidien Libération dévoile dans son édition datée du 3 décembre, les résultats d’une enquête menée par l’institut Harris Interactive pour le compte du SNUipp-FSU. Deux chiffres retiennent particulièrement l’attention. Concernant les rythmes scolaires, 80% des enseignants des écoles déclarent souhaiter qu’une réforme soit effectivement menée, mais pas sous la forme conduite par le ministre. Par ailleurs, trois professeurs des écoles sur quatre considèrent que l’école primaire n’est pas aujourd’hui une véritable priorité du gouvernement. Deux chiffres qui montrent à quel point une généralisation de cette réforme à marche forcée n’est pas possible, qu’il est aujourd’hui indispensable d’ouvrir des discussions pour une réécriture du décret, des chiffres qui montrent aussi que les priorités pour l’école sont ailleurs : dans ce qui se passe sur le temps de classe. Et cela passe par un allègement des effectifs, un réel déploiement du « plus de maîtres que de classes » pour permettre aux élèves de travailler en petits groupes, par des personnels spécialisés pour les aider sur le temps scolaire, des remplaçants en nombre suffisant, par du temps pour travailler ensemble et une solide formation continue.

C’est pour porter ces exigences et ces priorités que les enseignants des écoles seront en grève le 5 décembre.

Télécharger :
- les résultats de l’enquête
- la note détaillée