Quand il fait chaud, il fait chaud….
16 juin 2015

C’est à Paris que se tiendra la prochaine conférence mondiale de l’Unesco sur le réchauffement climatique, du 30 novembre au 10 décembre 2015. S’y joueront les accords que passeront les Etats pour le futur de la planète. Une occasion de parler environnement et développement durable de manière positive aux citoyens de demain.

Elle court, elle court la rivière

de Fleur Daugey, ill. Hélène Georges, Ed. Actes Sud junior

Pour suivre la rivière de la source à la mer et en découvrir la biodiversité , ce livre se déplie en une très jolie frise de cinq mètres de long. Sur les paysages joliment campés par des papiers découpés dans des camaïeux verts et bruns, foisonnent les détails de la vie aquatique. Le texte est succinct, parfois limité aux dénominations de la flore et de la faune. Il se conclut néanmoins sur le constat que l’homme malmène les rivières mais qu’il existe de l’espoir, pour peu que chacun s’efforce de respecter la nature.

Monsieur papa et les 100 gouttes d’eau

de In-kyung Noh, Ed. Rue du monde

Monsieur papa est parti très loin chercher de l’eau pour ses petits. Mais revenir de la mare est toute une aventure : chaos du chemin, oiseaux voleurs, feu à éteindre… le seau se vide peu à peu de ses gouttes d’eau ! Heureusement que la pluie vient remplir le seau, les petits éléphanteaux pourront se désaltérer. Sans paroles, cet album, tout en clins d’œil à la modernité avec ses dessins en pixels, est un beau support de langage pour aborder, avec les plus petits, la valeur de l’eau.

Tuvalu une île en tête

de Barroux, Ed. Mango Jeunesse

Dans cet archipel au large de la Nouvelle Zélande, la mer gagne du terrain, et la mer « ça ne respecte rien  ». La mer monte : « quelques centimètres c’est peu, mais pour mon île c’est beaucoup », dit le narrateur. Après avoir tout essayé c’est à l’exil qu’il faudra penser. Sans pathos, «  Une nouvelle vie commence, je ne suis pas triste, j’avance », cette histoire raconte aussi que les hommes sont en lien sur cette planète et qu’ils peuvent être solidaires. Ciel bleu, tâches de couleurs pour la végétation et un simple trait au crayon pour les personnages : tout reste lumineux.

C’est chic

de Marie Dorléans, Ed. Seuil jeunesse

« Qui veut une passoire à bulles, des chaussures à café, un aspirateur de compagnie, un tapis de pluie ?  ». Le jour où fourche la langue du marchand, les passants, stupéfaits, se jettent sur ces marchandises inédites ! À partir de là… tout fut chamboulé. « Plus rien n’était à sa place, pas même les poules ou les aspirateurs », jusqu’au jour où… Notre société de consommation est croquée avec élégance et humour, les illustrations n’étant pas en reste. À vous de faire le lien, ou pas, avec l’avenir de la planète !

Le climat de Georges Feterman, ill.

Gilles lerouvillois, Ed. Actes sud junior

D’où vient la pluie ? Comment nait le vent ? Est-ce que le climat se réchauffe ? Un documentaire de la collection « À très petits pas », pour découvrir les phénomènes climatiques et leurs conséquences sur la planète. Un petit guide pour avoir en tête notions et vocabulaire sur le sujet, à partir du cycle 2. Et pour le cycle 3, la version pour grands, collection « À petits pas ».

Le panier à pique-nique

de Gabriele Rebagliati, ill. Susumo Fujimoto, Ed. Grasset jeunesse

Parce que le jardinage, à l’école, est une belle entrée pour parler de la terre. Une étrange petite fille, un pré aux herbes folles, un jardinier, quelques tomates, des paniers de piquenique qui vont et viennent, un bébé… Une drôle d’histoire qui ne laisse pas indifférent tant elle brasse des valeurs fortes, où amour et nourriture ont un lien étroit, où le respect de la nature et celui des autres vont de pair. Les illustrations au graphisme superbe célèbrent aussi l’amour de la terre, le partage, les rencontres, la famille, le choix, l’adoption…


Peut être que le monde…

d’Alain Serres, ill. Chloé Fraser, Ed. Rue du Monde

Hypothétiques et poétiques « peut être » sur l’origine du monde, de la vie, des couleurs qui entrainent à penser le bel équilibre de la planète et l’avenir en suspension. L’eau, l’air, la terre, les humains, éléments constitutifs du monde, apparaissent tour à tour, avec un va-et-vient entre l’immensité et l’intime. Les illustrations de Chloé Fraser sont sublimes et donnent envie de sortir peintures et pinceaux. L’auteur va plus loin en proposant un grand jeu d’écriture : les enfants sont invités à poursuivre le texte en écrivant aux chefs d’Etats qui participeront à la conférence « climat » à Paris. Règles du jeu et lots à gagner dans chaque exemplaire du livre. Un beau projet d’écriture pour la rentrée.