Echanges et formation
Programme Jules Verne
20 septembre 2015

Ce programme vise à participer à la vie d’un établissement scolaire étranger et à parfaire ses compétences pour s’investir au retour dans l’enseignement des langues à l’école primaire.

Partir en 2017

Le programme Jules Verne fait l’objet d’une circulaire spécifique publiée au deuxième trimestre de chaque année pour l’année scolaire suivante.

Circulaire rentrée 2017 n° du -01-2017 à paraître

Ce programme de mobilité internationale s’adresse aux enseignants titulaires. Les enseignants sont détachés ou mis à disposition dans des établissements scolaires ou des fondations gestionnaires d’établissements éducatifs étrangers. Il leur sera aussi possible, après accord avec l’académie d’origine et l’établissement d’accueil, d’intervenir dans d’autres structures (faculté de pédagogie, Alliance Française, etc).

Les pays d’accueil sont choisis par les académies en fonction de leurs accords bilatéraux avec les pays concernés. Les établissements à programme français ne sont pas éligibles au programme Jules Verne.

Conditions de participation

Niveau B2 (Cadre européen commun de référence pour les langues) dans la langue du pays d’accueil ou dans l’une des huit langues les plus enseignées (anglais, allemand, arabe, chinois, italien, espagnol, portugais, russe), réinvestissement des acquis de l’année d’immersion dans les enseignements et participation à l’ouverture européenne et internationale du système éducatif, rapport d’activité à transmettre à l’académie d’origine. Adresser sa candidature à la DAREIC de l’académie de rattachement. Conditions de candidature, modalités de sélection et calendrier des opérations sont déterminés par chaque académie.

Conditions et statuts

Durée : une année scolaire éventuellement reconductible une fois. Les enseignants sont « mis à disposition » auprès des Etats étrangers et restent alors en position d’activité dans leur corps d’origine, ou sont placés en position de détachement. Ils sont placés sous la double tutelle hiérarchique française et locale. Ils exercent dans le système éducatif local sur un, voire plusieurs établissements. Ils peuvent enseigner en français ou dans la langue locale (en fonction de leur niveau).

Les enseignants mis à disposition continuent de percevoir la rémunération et les indemnités liées à leur corps et à leur grade (sauf indemnités de fonctions). Une rémunération complémentaire ou une aide en nature peut être attribuée par le pays d’accueil. Les frais de transport sont à la charge de l’agent. L’intéressé doit lui-même trouver son logement.