Appel
Pour le respect de la laïcité dans les écoles d’Alsace-Moselle
5 avril 2016

Syndicats d’enseignants, associations et personnalités lancent ensemble un appel pour l’application des principes de liberté de conscience, de neutralité et d’égalité à l’école.

Aujourd’hui encore, en Alsace et en Moselle, l’école publique n’est pas laïque. Dans le cadre du statut scolaire local l’État y organise l’enseignement religieux avec les « cultes reconnus » (catholique, protestants, israélite) dans les locaux et sur le temps scolaire. Il rémunère les intervenants de religion aux frais de tous les contribuables de la République. Cette situation n’est pas conforme à trois principes constitutionnels : la liberté de conscience, la neutralité et l’égalité à l’école.

Face à cette situation, la FSU, l’UNSA-éducation, la Ligue de l’enseignement, la Ligue des droits de l’homme, la FCPE ainsi que d’autres organisations et personnalités appellent l’État à :

- faire respecter ces trois principes sur l’ensemble du territoire de la République.
- mettre en œuvre, en Alsace et Moselle, dès la rentrée de 2016, les recommandations de l’Observatoire de la laïcité (rendre l’enseignement religieux optionnel en l’organisant pour les seules familles volontaires et organiser cet enseignement optionnel en dehors de l’horaire dédié aux enseignements de l’Éducation nationale.)
- faire respecter à l’école publique en Alsace et Moselle la séparation du domaine des savoirs dispensés par l’Éducation nationale de celui des croyances inhérentes au domaine religieux.

Lire :
- l’appel #egaliteEcoleAlsaceMoselle