Concours
Concours : Peut être que le monde...
20 mai 2015

A l’occasion de la prochaine Conférence sur le climat qui se réunira à Paris fin 2015, les éditions Rue du monde proposent aux enfants d’écrire aux chefs d’États présents pour exprimer leurs craintes et leurs espoirs sur l’avenir de la planète.

Début décembre, 25 000 représentants de 195 États seront réunis à Paris pour parvenir à des accords pour maîtriser les changements climatiques. Les éditions Rue du monde, fidèles à leur engagement en faveur de l’environnement, profitent de l’occasion pour inciter les plus jeunes à se saisir du sujet et à devenir même acteurs de cette conférence.

Alain Serres édite d’abord un magnifique album "Peut être que le monde..." : Le texte, illustré par les sublimes peintures de Chloé Frasper raconte la beauté de l’histoire de la vie de la Terre et se termine en évoquant l’avenir de la planète, qu’il nous faut toujours caresser d’une main attentionnée, sinon "peut être que le monde...".

Chère Conférence sur le climat et chers présidents...

Il propose ensuite aux lecteurs de 5 à 15 ans de participer à ce livre vivant et d’imaginer la suite du texte et les dangers qu’encourent la Terre, ses trésors naturels et toute l’humanité. L’essentiel est d’écrire ce que l’on ressent de façon poétique, descriptive ou inventive, avec ou sans dessins, pour alerter les destinataires.

S’adresser aux chefs d’États du monde entier

En effet, les travaux les plus originaux seront envoyés aux chefs d’États participant à la Conférence de Paris. Les auteurs de ces textes seront aussi récompensés par des livres et des posters de la maison d’édition.

Une belle occasion de parler climat et environnement dans les classes ?

En pratique

Ce jeu est ouvert à tous les enfants de 5 à 15 ans jusqu’au 30 septembre 2015. Pour les détails, téléchargez la plaquette du jeu Chère Conférence sur le climat et chers présidents sur le site de Rue du monde.