Ranville, Calvados
Peace, Paix, Friede : 70 ans après
8 septembre 2014

70 ans après le débarquement à Ranville dans le Calvados, l’école Pierre Hilly célèbre la paix et la réconciliation

L’école Pierre Hilly est située dans une petite ville de 1 715 habitants connue du monde entier : Ranville, dans la Calvados, fut le premier village libéré le 6 juin 1944. Une célébrité honorée chaque année le 6 juin et un anniversaire tout particulier pour les 70 ans du débarquement avec la visite du Prince Charles, d’Angela Merkel, de François Hollande, mais ça, c’est la petite histoire. La grande histoire, c’est la rencontre annuelle des élèves de l’école avec les vétérans britanniques et français. Une année a été nécessaire aux élèves et à leurs enseignants pour préparer les festivités. D’abord tout un travail de correspondance avec les écoles des villages anglais et allemands jumelés avec Ranville autour d’une expo, actuellement en Allemagne, « Raconte-moi ton village », où chaque classe avait une partie à développer et monter. Et à la rentrée, c’est le travail des petits allemands que l’école recevra. Puis il a fallu apprendre la Marseillaise et fabriquer des drapeaux que les enfants agitaient pour le plus grand plaisir des vétérans lors des défilés dans le village. Et enfin, un travail de toute l’école avec un poète, Yves-Marie Hello, pour écrire des poèmes et des acrostiches sur la paix, l’amitié, la guerre, la réconciliation : des poèmes affichés à la mairie pendant les cérémonies puis lus lors de la visite de la chancelière allemande. Pour Nathalie Osmont, enseignante dans l’école, « les enfants se sentent très concernés. Les familles ont toutes vécu cette guerre, d’une façon ou d’une autre. Les vétérans sont très touchés par la présence des enfants, ils les remercient d’être là, et les enfants les remercient pour ce qu’ils ont fait durant la guerre. Il y a toujours beaucoup d’émotion. » Pour les 70 ans, tous les enfants affichaient un T-shirt avec les inscriptions « Peace Paix Friede ». Des messagers.