DOSSIER "TRAVAIL ENSEIGNANT : LE TEMPS QU’IL FAUT "
Passer à 21+3
11 février 2014

Pour le SNUipp-FSU, si le temps de l’élève est important, le temps de l’enseignant doit être pris en compte dans sa globalité, le visible et l’invisible. Une déconnexion du temps élève du temps enseignant, une réduction du temps de travail des enseignants devant élèves est nécessaire à l’ensemble de la profession.

Pour ce faire, le SNUipp-FSU revendique 18h+3h avec une étape à 21h+3h, sans abaissement du temps élève, en articulation avec le plus de maîtres que de classes, qui pourrait prendre la forme de 6 maîtres pour 5 classes, ainsi que la fin du dispositif de l’APC.

Cette nouvelle organisation permettrait d’obtenir une égalité de traitement entre les enseignants du 1er et du 2e degré.

L’ensemble du dossier :

- Présentation du dossier
- Passer à 21+3
- Préparer la classe du temps après l’école
- Finlande : une bonne dose de confiance
- Métier : parler de tant de travail
- Enquête : La face cachée du métier
- En BREF
- « Un travail ostentatoire et ignoré en même temps »