Recherche
Parler l’ordre social
21 mai 2013
  (1 vote)

Une étude menée par deux sociologues analyse la manière dont les enfants expérimentent et s’approprient les rapports sociaux quand ils parlent des métiers.

Pour Driss « Bah, les ouvriers, c’est eux qui fait tout, hein ! Le patron il est juste comme ça (il s’allonge sur sa chaise, met les pieds sur la table), les pieds sur la table, il regarde la télé, dans son bureau... ». Ce à quoi Camille répond : « Mais il a une grande responsabilité, le patron de l’usine. » Ces deux commentaires sont un extrait de la retranscription d’un échange mené dans une classe de CM1 dans le cadre d’une recherche sur le sens social des enfants. Les enfants perçoivent-ils le monde qui les entoure comme un monde de différences sociales et de relations socialement ordonnées ? Tous les enfants sont-ils marqués par un « ordre social » où qu’ils grandissent ? C’est à ces questions que Wilfried Lignier et Julie Pagis, deux sociologues qui travaillent sur l’enfance et la socialisation, se sont intéresses. Pour y répondre, ils ont demandé à des élèves de classes de primaire de classer, hiérarchiser divers métiers et de discuter du classement. Au-delà du classement individuel, les deux sociologues ont analysé la manière dont, pris dans un collectif, les enfants parlaient de l’ordre social.

Se classer avec, contre

Le père de Driss est livreur dans un supermarché et sa mère femme de ménage. Le père de Camille est cadre dans le public et sa mère assistante sociale. Pour les chercheurs, cette dimension de l’origine sociale est prégnante mais pas suffisante. Ils ont ainsi observé que les enfants tendent à classer les métiers à la fois avec les camarades de la classe les plus proches socialement et contre les enfants dont ils sont socialement éloignés « Vous vous imitez bien hein ! » peut-on lire au détour d’un échange vif, où les uns et les autres luttent pour imposer la légitimité de leur classement. En haut de celui de Max, on trouve le métier d’ouvrier et papa écrit à côté. Au final, classer signifie, même pour les enfants, se classer, se situer socialement.


- aller plus loin