Dossier " Professeur des écoles : un portrait à retoucher "
PE : un métier à réhabiliter
17 juin 2014

Depuis 1989, les professeurs d’école, désormais à niveau de formation égal, peuvent légitimement prétendre aux mêmes statut et conditions de travail que leurs homologues du second degré. 25 ans après pourtant rien n’a bougé alors même que les PE exercent un métier de plus en plus complexe et sont confrontés à des attentes de la société et des familles de plus en plus fortes.

Pour le SNUipp-FSU, il est plus que temps de reconnaître le métier à hauteur de son niveau de recrutement et de la qualification professionnelle qu’il exige. La question de la redéfinition et de la réduction du temps de travail est centrale. L’intégralité des 108 heures doit être mise à disposition des équipes pour réfléchir, échanger, concevoir et mettre en place des dispositifs profitables à tous les élèves. 24 + 3 immédiatement, première étape vers un réduction du temps de service à 18+3 équivalent à celui du second degré.

Mais il faut aussi traiter les inégalités salariales en donnant rapidement aux PE les mêmes rémunérations et déroulement de carrière que l’ensemble des enseignants.

L’ensemble du dossier :

- Présentation du dossier
- PE : un métier à réhabiliter
- Portrait de PE : profil haut et bas
- Rapports hiérarchiques inspection à revoir
- Rémunérations inégalités à tous les étages
- en BREF
- Chrono : Jamais autant de temps
- « Les différences persistent »