Modalités de sélection et barème AEFE (postes d’expatriés)
18 septembre 2010

ATTENTION Le barème (B) est utilisé pour les recrutements depuis 2003 à l’AEFE. Il sert à départager les candidats dont le dossier correspond au profil du poste tel qu’il a été publié.

Conditions de candidature :

- Être titulaire dans le corps considéré.
- Justifier au minimum de trois ans de services dans la fonction
- Ne pas résider dans le pays du poste demandé.

Modalités de sélection :

  1. Présélection Les dossiers sont classés par l’AEFE en 4 catégories suivant différents critères (temps de service à l’étranger, situation professionnelle, âge limite, ...) : “non prioritaires” (ne sont pas l’objet d’une instruction fine), “écartés après étude”, “sous la barre” (instruits mais retenus seulement en l’absence de candidature prioritaire), “prioritaires”.
  2. Entretiens Tous les postes sont soumis à entretien préalable, à Paris, courant février. Un test d’évaluation linguistique (discussion) peut être organisé pour les postes mentionnant la maîtrise d’une langue.
  3. CCPCA : Commission Paritaire Centrale de l’Agence Les candidatures sont examinées selon l’adéquation au profil du poste (dossier et entretien) et le barème. La commission, où le SNUipp est le syndicat majoritaire, émet une proposition pour chacun des postes et pour une liste de réserve (en mars).
  4. Nomination par la directrice de l’AEFE Les candidats retenus sont contactés pour acceptation du poste.
  5. Acceptation par le poste diplomatique La nomination définitive est soumise à accord de l’ambassadeur.

Barème :

- Pour les instituteurs et professeurs des écoles, le barème se calcule comme suit : B = E + NP

- Pour les PEGC, il se calcule comme suit : B = E + NP + NA

E = points d’échelon (cf tableau ci-dessous)

NP = note pédagogique ( pour les instituteurs et professeurs des écoles, actualisée de 0,3 point par an depuis la dernière inspection y compris pour les périodes de disponibilité.)

NA = note administrative (pour les PEGC seulement)


BAREME A.E.F.E.

Ech Inst PE PEGC
01 00 00 20
02 00 00 20
03 00 00 20
04 00 00 19
05 3 3 17
06 7 7 14
07 10 12 12
08 12 14 10
09 14 14 07
10 12 10 05
11 12 7 03
Hors Classe 5 03

Le barème sert à départager les candidats dont le dossier correspond au profil du poste tel qu’il a été publié.


Profil

Une expérience récente des fonctions avec rapport à l’appui est souvent demandée. Au fil des ans, le poids de l’entretien a augmenté (ce que le SNUipp dénonce vivement car trop peu objectif) pour devenir le principal élément d’analyse de la candidature. L’entretien doit donc être préparé avec soin.


Critères généraux pour le recrutement des instituteurs et P.E

La situation est appréciée au 01/09 de l’année de recrutement. Dossiers classés "non prioritaires" :
- Plus de 8 ans à l’étranger sans retour en France 3 années consécutives pour y exercer ;
- En cours de mission d’expatrié, en Nouvelle Calédonie ou à Wallis et Futuna, en COM, contrat en école européenne (sauf si dernière année) ;
- Moins de 3 ans de contrat résident dans un même établissement ;
- Réintégration en France depuis moins de 3 ans après séjour à l’étranger ;
- En disponibilité (sauf en contrat local AEFE).


Précisions pour les directeurs

  • Directeur ou sur liste d’aptitude. Cela signifie être directeur en fonction au moment du recrutement ou inscrit sur la liste d’aptitude en cours de validité si l’expérience de direction du candidat est antérieure aux fonctions actuellement exercées.
  • Titulaire du Cafipemf ou ayant une expérience égale ou supérieure à 8 classes. Le candidat doit être directeur d’une école d’au moins 8 classes ou, s’il possède une expérience d’une direction moins importante, doit être titulaire du Cafipemf. Le Cafipemf ne peut dispenser de l’expérience de direction.
  • La complexité des fonctions de direction à l’étranger. Recrutement de personnels (locaux), fonctionnement avec les comités de gestion, gestion des budgets, positionnement au sein de l’équipe d’encadrement auprès d’un chef d’établissement (responsable de l’établissement), avec le service culturel, risque d’isolement (l’IEN a une zone de résidence étendue à plusieurs pays) ... tout cela nécessite que les candidats aient une expérience attestée de leurs fonctions de directeur.

La durée d’exercice comme directeur(rice) et la taille de l’école occupée sont des éléments que l’AEFE prend en compte pour sélectionner les candidats.

  • Compétences linguistiques. Des tests de langue (anglais, allemand, espagnol) auront lieu systématiquement lorsqu’il sera précisé dans le profil “mention indispensable”.

Voir l’article sur la procédure de candidature

MaJ 22/09/10