Dossier "Devenir PE : qu’on leur donne l’envie"
Master 2 en Espé | La recherche, ils s’y retrouvent !
16 septembre 2016

Durant leur année de master 2, les professeurs stagiaires font classe mais élaborent également un mémoire. Les sujets choisis montrent la diversité et la complexité de leurs préoccupations pédagogiques.

Le décalage entre attitudes explicites et implicites, les enjeux de l’entrée dans l’écrit, ces travaux de recherche émanent bien d’universitaires, mais tout jeunes. Ils ont 20-30 ans et sont professeurs des écoles stagiaires (PES). Ces thèmes sont ceux des mémoires de Master 2 qu’ils ont présentés en juin, une excursion dans la recherche que beaucoup ont prise très à cœur.

Durant cette année en alternance école / Espé, avant leur premier poste à temps plein comme « T1 » ce mois de septembre, ils doivent à la fois suivre les cours, préparer ce mémoire et préparer la classe. Très vite, ils touchent du doigt la difficulté d’enseigner, bâtir une séquence, s’adapter aux élèves. Alors ils ressentent le besoin de conseils pratiques, « mais aussi de théorie », témoigne Mickaël Idrac, remplaçant sur Perpignan.

« Le champ scientifique est immense et peut nous apporter beaucoup ». Aude Sappey-Marinier, nommée en CE2 à Vitry (94), était « intriguée par le lien musique / langage » et s’est plongée dans les mystères du cerveau qui apprend, « Cela peut vraiment aider en classe à comprendre les élèves ».

Curieux des pédagogies alternatives

La différenciation et le souci d’organiser sa classe pour que chacun y trouve son compte est au centre des préoccupations de ces jeunes enseignants. Julie Niederlaender, nommée sur trois classes en Lorraine, a ainsi réfléchi à un dispositif permettant de développer l’autonomie en maternelle, avec un atelier dirigé par l’enseignante et les autres au choix pour le reste de la classe. « Je voulais trouver un fonctionnement qui me convienne ainsi qu’aux élèves ». Comme plusieurs de ses collègues, elle s’intéresse « à tout ce qui tourne autour des pédagogies alternatives » et déplore que cela « soit à peine évoqué dans la formation ». Certains poursuivent leurs recherches, comme Mickaël qui compte mener de front premiers postes et... thèse.

EN BREF

RAPPORT
UN TUTORAT À AMÉLIORER


Le dernier rapport des inspecteurs généraux d’octobre 2015 sur le système de tutorat des professeurs stagiaires a souligné les carences de l’accompagnement que ce soit en Espé ou dans les écoles.
Il explique qu’en raison de l’afflux de stagiaires, il n’a pas été facile de trouver suffisamment de tuteurs et que leurs missions « ne sont pas toujours clairement définies », ni coordonnées entre Espé et écoles.
Le rapport prône une formation conjointe de ces deux types de « parrains » afin de mieux répondre aux besoins des PES.
EN BREF

SITE
PREMIÈRES RESSOURCES POUR PREMIERS POSTES


Comment ne pas se noyer dans la myriade de ressources numériques ? C’est l’une des questions qui se posent aux enseignants, débutants ou non, tant les sites foisonnent.
Canopé Strasbourg a procédé à un tri à destination des jeunes, que ce soit dans les informations et conseils officiels, du ministère, de l’académie, les blogs sur les pratiques de classe ou les sites disciplinaires.

http://www.crdp-strasbourg.fr
EN BREF

FORMATION
S’AIDER ENTRE ENSEIGNANTS, PAS SI ÉVIDENT


Marc Daguzon, maître de conférences à l’Espé de Clermont-Ferrand, est intervenu lors de la 13e Université d’automne du SNUipp-FSU sur la façon dont les enseignants expérimentés peuvent aider leurs collègues débutant dans le métier, en tant que maîtres d’accueil par exemple.
Un soutien précieux et pas si évident à mettre en place.

Rubrique Le métier/témoignages

L’ensemble du dossier

- Présentation du dossier
- Enquête – Photo de groupe
- Recrutement – Pendant la réforme, la crise continue
- Pourquoi, comment ? – Paroles de professeurs d’école stagiaires
- Master 2 en Espé – La recherche, ils s’y retrouvent !
- « Valoriser le métier » - Entretien avec Éric Charbonnier, analyste auprès de la direction de l’éducation et des compétences de l’OCDE