Tribune de la FSU
Les fonctionnaires, à quoi ça sert  ?
21 novembre 2014

Trop nombreux, privilégiés, coûteux ? Dans une tribune intitulé « Les fonctionnaires, à quoi ça sert  ? », la FSU démonte quelques idées reçues et rappelle que la fonction publique est une richesse qui appelle une revalorisation salariale de ses agents.

Dans une tribune publiée le 20 novembre dernier dans le journal Les Echos, la secrétaire générale de la FSU, Bernadette Groison, revient sur le « fonctionnaire bashing » qui consiste à dénigrer les agents de la Fonction publique, accusés d’être trop nombreux, privilégiés, coûteux, absentéistes, peu productifs... Inversant la question du coût de la fonction publique B. Groison interroge le rôle des fonctionnaires.

A quoi ça sert un fonctionnaire ?

Et oui. A quoi ça sert un fonctionnaire ? « Ça sert à assurer des missions relevant de l’intérêt général  : éducation, santé, sécurité, justice, culture, écologie, défense…  » indique la tribune de la fédération, qui souligne que « chacun, quels que soient ses revenus, son origine, son adresse, voit l’accès à ses droits assurés, partout sur le territoire  ». Et la FSU de rappeler, entre autre, que l’impact social de la crise financière a été limité par le modèle social français, structuré par des services publics développés et un système de protection sociale solidaire.

Trop coûteux ?

Le secteur public est décrit comme trop coûteux. Une affirmation démentie par B. Groison qui démontre, chiffres à l’appui, que la fonction publique en France ne coûte-pas plus qu’ailleurs. Ainsi, en 2008, 12,7 % du PIB étaient investis dans la fonction publique, contre 14,9 % en Suède ou 17,3 % au Danemark. « Le travail et l’investissement des agents de la fonction publique doivent donc être reconnus, avec les emplois nécessaires pour répondre aux besoins » rappelle enfin la FSU qui estime que la progression du pouvoir d’achat est aussi une condition de la relance économique.

A consulter :

- La Tribune de la FSU parue dans le journal Les Echos