Direction
Les décharges des petites écoles doivent être effectives !
16 septembre 2015

Le SNUipp-FSU demande à la ministre que les nouvelles décharges de direction pour les écoles de une à trois classes soient effectivement mises en place dans tous les départements.

Alors que le régime des décharges pour la direction des écoles de une à trois classes a été amélioré, le SNUipp-FSU s’adresse à la ministre de l’Éducation nationale pour lui demander que ces nouvelles dispositions - précisées par une circulaire ministérielle - soient effectivement mises en œuvre dans tous les départements. « A compter de cette année scolaire, les directeurs des écoles de une et deux classes se voient attribuer quatre jours fractionnables (deux à trois jours mobilisables de la rentrée aux vacances de Toussaint et une à deux journées mobilisables en mai et juin), ceux de trois classes doivent bénéficier de dix jours fractionnables (une journée par mois) » rappelle le syndicat dans son courrier daté du 15 septembre. Or, c’est loin d’être le cas partout, déplore-t-il.

Des garanties nécessaires

Dans plusieurs départements, l’attribution de ces décharges semble s’organiser « au fil de l’eau », très souvent en fonction des moyens de remplacement disponibles, ce qui rend toute planification impossible. Le SNUipp-FSU demande donc à la ministre que « les nouvelles modalités de décharges de service des directeurs des écoles de moins de quatre classes soient respectées dans tous les départements, que leur mise en œuvre soit programmée selon un calendrier concerté et qui respecte le travail réel de la direction qui s’étale sur toute l’année. »

Télécharger :
- la lettre du SNUipp-FSU à la ministre