Dossier "Redoubler C’est dépassé ?"
Le redoublement ne peut plus être qu’exceptionnel
8 septembre 2014

Le redoublement dans les textes officiels

La loi d’orientation de 2013 modifie légèrement les textes de 2005 sur le redoublement. Ceux-ci précisent qu’un redoublement peut être proposé par le conseil des maîtres à la famille qui dispose de 15 jours pour donner son accord ou faire appel. Il est par ailleurs précisé que, pour assurer l’efficacité pédagogique du redoublement, un programme personnalisé de réussite éducative (PPRE) est mis en place, si le conseil des maîtres « l’estime nécessaire ». Enfin, « durant sa scolarité primaire, un élève ne peut redoubler qu’une seule classe », sauf cas particulier et après avis de l’IEN. La loi d’orientation de 2013 modifie le code de l’éducation en introduisant le plan d’accompagnement personnalisé (PAP ) et précise que « le redoublement ne peut être qu’exceptionnel ». Dans l’attente de la parution d’un décret précisant les modalités de suivi et d’accompagnement pédagogique des élèves, le SNUipp-FSU, qui partage le principe d’éducabilité de tous, estime qu’il faut donner les moyens aux équipes pour trouver des alternatives au redoublement.

L’ensemble du dossier :
- Présentation du dossier
- Une exception française en voie de disparition ?
- Des alternatives pour apprendre et rester ensemble
- Du côté des parents : Des adhésions de principe
- Et ailleurs : Mais comment font-ils donc ?
- Trois questions à Thierry Troncin : « Une rigidité structurelle sclérosante »
- Entretien avec Denis Meuret : « Coûteux, inéquitable et inefficace »