Subvention
Le printemps des poètes asphyxié
2 octobre 2013
  (1 vote)

Victime d’une baisse considérable de sa subvention attribuée par le ministère de l’Éducation nationale, l’association « Le printemps des poètes » qui organise chaque année des milliers de manifestations culturelles dans les écoles joue sa survie. Un appel à dons est lancé et le SNUipp-FSU intervient auprès du ministre.

Y aura-t-il un 16ème printemps des poètes, manifestation culturelle qui fait chaque année entrer la poésie dans des milliers d’écoles ? Pas sûr... L’association porteuse de cette initiative vient en effet de se voir notifier une nouvelle et importante baisse de la subvention que lui attribue le ministère de l’Éducation nationale. La décision « témoigne d’une ignorance et d’un mépris consternants à l’égard du travail de formation, d’information d’interface et d’accompagnement que nous menons depuis bientôt quinze ans auprès des établissements scolaires. » s’insurge Jean-Pierre Siméon, directeur artistique de la manifestation. Et il est vrai que la situation est d’autant plus incompréhensible qu’est aujourd’hui mise en avant, par la rue de Grenelle, une attention toute particulière à l’éducation artistique et culturelle.

Une bouteille à la mer

Pour les écoles, les « mille et une actions menées dans les classes, les cours de récréation, les cantines...de la lecture d’un poème chaque matin, par l’enseignant à l’intervention de brigades d’intervention poétique, les projets sont nombreux et participent de cet accès à la culture pour nos élèves. » expliquait déjà l’an passé le SNUipp-FSU dans une adresse au ministre. Le syndicat lui demandait donc de rendre à l’association les moyens nécessaires à son fonctionnement, des moyens déjà sensiblement diminués.
Aujourd’hui, celle-ci ne baisse toujours pas les bras et lance un appel à dons auprès de toutes celles et ceux qui croient à la nécessité d’assurer la survie du printemps des poètes. Le SNUipp est de ceux là, et intervient à nouveau auprès de Vincent Peillon.

Lire :
- le courrier du SNUipp au ministre

Lire aussi :
- le grand hiver du printemps des poètes ?

Visiter :
- le site internet de l’association