Revalorisation
Le fil de la négociation
17 juin 2013
  (4 votes)

C’est le 26 juin qu’ont été arrêtées de premières mesures sur la revalorisation salariale des enseignants des écoles. snuipp.fr revient sur une année de mobilisation et déroule le fil des temps forts dans lesquels le SNUipp-FSU a porté avec détermination le principe d’égalité des rémunérations entre tous les corps enseignants.

26 juin

Le 26 juin, la rue de Grenelle confirmait la création d’une indemnité de 400 euros par an aux professeurs des écoles ainsi qu’une amélioration de l’accès à la hors classe. Pour le SNUipp-FSU, ce premier pas devra néanmoins être suivi d’un véritable plan de rattrapage salarial.

Lire :
- salaire des PE : premiers pas mais il reste encore à faire

Juin

La date est aujourd’hui connue, c’est le 26 juin que s’ouvrira - enfin - la négociation tant attendue. La campagne initiée par le SNUipp-FSU au sujet du déclassement salarial des professeurs des écoles y trouve une première réponse. Maintenant, le concret reste à faire. Il faudra négocier les montants et les programmations des deux mesures actées dans le protocole du ministre et c’est avec détermination que le SNUipp-FSU s’engagera dans les discussions en défendant le principe d’égalité des rémunérations entre tous les corps enseignants.

Lire :
- négociation : Le SNUipp sera exigeant

Mai

Le 16 mai, le ministère présentait enfin un projet de discussions prévoyant le rapprochement des niveaux de rémunérations et des perspectives de carrières des enseignants des écoles avec ceux du second degré. Deux mesures à destination des PE pourraient voir le jour pour l’année scolaire 2013-2014 : la convergence des taux de promotion à la hors classe des PE avec ceux du second degré et la création d’une indemnité au bénéfice des enseignants des écoles.

Lire :
- rémunération des PE : ouverture des discussions

Télécharger :
- l’affichette du SNUipp-FSU

Avril

C’est le lundi 29 avril que le SNUipp, avec la FSU, était reçu rue de Grenelle où leur a été présenté le cadre de négociation des mesures catégorielles pour les personnels de l’éducation nationale. Le SNUipp y revendiquait une revalorisation concrète pour les PE.

Lire :
- mesures catégorielles : enfin sur la table !

Décembre 2012

« Chacun maintenant le reconnaît, au regard de la situation de nos voisins européens mais aussi de celle des enseignants du secondaire français, nous vivons un déclassement salarial qu’il est urgent de résorber. C’est pourquoi je vous demande d’ouvrir au plus vite des négociations pour une réelle revalorisation des rémunérations des professeurs des écoles. Ce ne serait que justice ! »
Ainsi se conclut la carte postale électronique conçue par le SNUipp-FSU et que les enseignants des écoles étaient invités à adresser au ministre de l’Éducation nationale. Il en a reçu près de 20 000. Dans le même temps, un supplément « revalorisation des PE » de [Fenêtres sur cours] était envoyé à toutes les écoles.

Lire :
- la revalorisation des PE : c’est maintenant !

Télécharger :
- le supplément de Fenêtres sur cours

Octobre 2012

A l’automne, la direction générale de l’administration et de la fonction publique dévoilait une étude qui mettait en évidence le déclassement des professeurs des écoles : décrochage des rémunérations, retour à la catégorie des professions intermédiaires, carrières inachevées... Au moment où Vincent Peillon déclarait qu’« il serait digne » de mieux payer les enseignants, le SNUipp le prenait au mot et lui répondait que ce ne serait que justice, tout particulièrement s’agissant des professeurs des écoles.

Lire :
- salaires : les professeurs des écoles déclassés

Lire aussi :
- une étude de Bruno Suchaut sur le niveau de vie des PE