Dossier " Métier : La reprise en main"
Le chantier travail du SNUipp
21 mai 2013
  (1 vote)

Le travail enseignant, les conditions de travail, le « travail empêché » sont des questions sensibles au SNUipp. Les conventions passées avec le CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers) et l’équipe d’ERGAPE (Ergonomie de l’Activité des Professionnels de l’Education) de l’université d’Aix-Marseille, avec l’engagement de chercheurs (Yves Clot, Youri Meignan, Frédéric Saujat, Frédéric Grimaud), ont pour objectif d’analyser le poids de l’organisation du travail sur l’exercice du métier et d’élaborer des ressources pour le reprendre en main.

Dans l’Yonne et les Bouches du Rhône, deux chantiers ont lancé de premières réflexions en prenant des objets de travail complémentaires : comment rester enseignant dans l’école hors les temps de classe pour le 89 et comment qualifier et quantifier le travail « invisible » hors l’école pour le 13. Regarder ce que permet et ce que produit un travail en collectif de travail, débattre de l’organisation du travail, de ses dilemmes et choix professionnels, identifier les critères d’un travail de qualité au service de la réussite des élèves et d’amélioration au plan professionnel, c’est bien là le rôle du syndicat.

L’ensemble du dossier :

- La reprise en main
- Le chantier travail du SNUipp
- « Des formations hybrides proches des préoccupations des enseignants »
- Travail enseignant : Restaurer le pouvoir d’agir
- Gestes professionnels : Un scénario partagé
- en BREF
- Équipe : Le Conseil des maîtres, lieu ressources
- « Ensemble, mettre le métier sur l’ouvrage »