Le bel âge du salon du livre jeunesse de Montreuil
15 décembre 2014

Une fois n’est pas coutume, à la veille de Noël, un livre de chacun des neuf illustrateurs est mis à l’honneur lors du salon du livre jeunesse de Montreuil, à l’occasion de ses 30 ans. Pour vous donner envie d’entrer dans les univers de ces artistes incontournables.

Pages, mots, images

Quentin Blake, trad. Marie Ollier, Hors Série, Gallimard Jeunesse, à partir de 10 ans

« Le bateau vert », « Zagazou », l’inoubliable « Armeline Fourchedrue », les textes de Roald Dahl… Les dessins au trait rapide et aux légers aplats, tendres et malicieux, ont illustré auteurs modernes ou anciens, dont Blake lui-même. Ce livre permet de plonger dans son oeuvre si présente dans les classes, de comprendre son univers pétillant et de découvrir sa technique, son style, son approche de l’illustration.

L’Imagier des gens

Blexbolex, Albin Michel Jeunesse

Avant Romance (voir FsC 393) Blexbolex avait publié cet ouvrage original et somptueux, entre livre d’art et livre pour enfants, qui avait reçu, tenez vous bien, le prix du Plus Beau Livre du Monde à la Foire du livre de Leipzig en 2009. Sur chaque double page deux personnages fort différents se font face. Tel un jeu de miroir déformant, des correspondances se font jour, transparences et aplats aux couleurs vintage ou fluo créent des superpositions farfelues et réjouissantes.

L’école de Léon

Serge Bloch, Albin Michel Jeunesse

L’illustrateur de Max et Lili signait en 2000 cet album drôle sur le quotidien de l’école maternelle et les différents sentiments expérimentés par les petits. Pour les enfants qui entrent à l’école, mais aussi pour les plus grands, pour le plaisir de toutes ces petites choses qui font leur quotidien d’élèves. Un art soigné de la mise en scène, un humour tendre et corrosif, un trait incisif… Les enfants adorent, les enseignants et les parents aussi !

Le secret du chant du rossignol

Peter Verhelst, ill. Carll Cneut, Pastel, École des loisirs, de 7 à 10 ans

Libre adaptation du conte d’Andersen aux somptueuses illustrations, travaillées chacune comme de véritables tableaux de peintre flamand. Les personnages semblent flotter, les cadrages offrent une multiplicité de regards, la superposition de couches de peinture crée une densité lumineuse. Carl Cneut : un style expressif et raffiné qui exerce une étrange fascination.

Le père Noël et les fourmis

Philippe Corentin

Passer par les cheminées n’est plus possible aujourd’hui : le Père Noël et son renne, Scrogneugneu, doivent absolument trouver une solution... Chez Corentin les personnages sont drôles, insolites, absurdes. « J’essaie de faire rire les enfants, c’est tout. Ça les enquiquine, le pathos ‘gnangnan cucul’ que le soir on leur lit au lit pour les endormir ». Corentin (r)éveille les enfants avec des histoires hilarantes, surréalistes, des illustrations riches dans les couleurs et les lignes, des textes qui jouent avec les mots…

Petite lune

Elzbieta, Actes sud junior, à partir de 3 ans

Un album plein de poésie sur le moment du coucher pour des tout-petits parfois trop occupés à décrocher la lune pour dormir, comme Boubou, pas pressé, le soir, de s’endormir. Des couleurs tendres et pastel, des silhouettes cernées de noir : le style d’Elzbieta, grande artiste de littérature jeunesse, privilégie la forme et la magie du conte.

La grande question

Wolf Erlbruch - Album jeunesse, dès 6 ans

L’existence et le rôle de chacun : une de ces notions difficiles et pourtant au coeur des questions que se posent les enfants et à qui Erlbruch répond avec une simplicité profondément intelligente. « C’est pour fêter ton anniversaire que tu es sur la Terre », répond le frère. Un chat, un pilote d’avion, une grand-mère, un jardinier… chacun y va de sa propre sagesse. Délicieux comme la fameuse petite taupe qui voulait savoir… du même artiste.

Cour des miracles

Henri Meunier, ill. Jean- François Martin, Rouergue, dès 6 ans

Un album qui interroge les différences et les préjugés, avec une promenade poétique et philosophique au royaume des éclopés et des marginaux. Sommes-nous obligés de ressembler aux autres pour être Homme ? Par quoi passe notre humanité ? « L’incertitude a du charme, m’a-t-elle dit », le dessin de Jean-François Martin aux accents surréalistes dans le genre affiches rétro donne forme à cette ambiance étrange.

L’alphabet

Kveta Pacovska, Minedition, dès 3 ans

Après les chiffres et les couleurs, voici les lettres d’un alphabet aux codes bousculés par la fantaisie débridée de cette grande artiste. Par des couleurs vives et des textures étonnantes, les lettres sont peintes, découpées, embossées, sculptées, devenant formes géométriques. Un abécédaire jouant l’exploration graphique qui unit forme et contenu.

Retrouvez les chroniques de Marion Katak sur sa page facebook : https://www.facebook.com/marion.katak