Permutations 2013
Le SNUipp-FSU obtient l’examen des situations difficiles
30 avril 2013
  (1 vote)

Le SNUipp obtient que se tienne un groupe de travail exceptionnel pour que soient examinées les situations individuelles difficiles après les résultats calamiteux des permutations 2013.

Suite aux résultats catastrophiques des permutations cette année, le SNUipp-FSU avait écrit au ministre pour qu’il mette en place un groupe de travail afin d’améliorer les possibilités de mutations des enseignants d’ici la fin de l’année. C’est chose faite. Dans un courrier daté du 29 avril, le ministère vient de nous répondre officiellement qu’il ouvrait un groupe de travail dans la semaine du 13 au 16 mai « afin de régler au mieux les situations individuelles difficiles. » C’est une première, à mettre à l’actif du SNUipp-FSU, et qui offre une possibilité supplémentaire de mobilité avant la phase traditionnelle d’ineat-exeat, pour des situations humaines particulièrement délicates.

Le ministère a retenu deux priorités :

- les enseignants en situation de handicap ayant bénéficié de la bonification (800 points)
- les enseignants séparés de leurs conjoints depuis plus de trois ans et/ou sur une longue distance

Si aucun objectif chiffré n’a été fixé par le ministère, le SNUipp-FSU portera la volonté de résoudre le plus grand nombre de situations possibles. De la même façon, Il continuera d’agir aussi lors des phases d’ineat-exeat dans les départements et pour des améliorations significatives lors des prochaines phases nationales. Il demande d’ores et déjà la révision des règles pour 2014.

Lire :
- le courrier du ministère