Élections des parents d’élèves
La note de service doit être revue
20 juin 2012
  (3 votes)

Les nouvelles modalités d’organisation du vote par correspondance pour les élections des représentants des parents d’élèves, prévoyant un pré-affranchissement des enveloppes à la charge des écoles ne sont pas acceptables. Le SNUipp demande la réécriture de la note de service.

C’est une petite phrase, au détour d’une note de service précisant les modalités d’organisation du vote par correspondance aux élections de parents d’élèves pour l’année 2012 – 2013 qui a mis le feu aux poudres.
«  Enfin, l’électeur insère cette enveloppe n° 2 dans une troisième enveloppe (dite enveloppe n° 3 pré-imprimée et pré-affranchie), qu’il cachette et adresse à l’établissement scolaire.  » stipule en effet le texte paru au BO n° 24 du 14 juin 2012. Seulement voilà : imprimée et affranchie par qui ? et pris en charge financièrement par qui ? Cette nouvelle disposition a de fait, une répercussion immédiate et très concrète : faire supporter une nouvelle contrainte à des directrices et directeurs d’écoles qui n’ont pas besoin de cela, et renvoyer aux communes le coût de l’opération !

La note de service doit être réécrite

Par ailleurs, cette fameuse enveloppe n° 3 pouvant être « remise directement...au bureau de vote avant l’heure de la clôture du scrutin » il ne semble à l’évidence pas opportun de distribuer, avec l’ensemble du matériel de vote, des enveloppes pré-affranchies qui pour la plupart ne seront pas utilisées . En tout état de cause, et si pour le SNUipp ces élections sont un moment important de démocratie dans la vie des écoles, il n’est pas envisageable de faire supporter cette nouvelle charge de travail à une direction d’école déjà au bord de la rupture.
Il intervient d’ores et déjà au ministère pour demander une réécriture de ce passage de la note de service.

Lire :
- la note de service