Dossier " Éducation prioritaire : ambition réussite"
« L’heure est à la décision politique »
3 octobre 2013

3 questions à Marc Douaire, président de l’OZP (Observatoire des zones prioritaires).

- Le CIMAP vient de publier un rapport diagnostic de la politique de l’EP. Comment analysez-vous les principales difficultés pointées par le rapport ?

  • Ce rapport est très complet et il cible un certain nombre de difficultés déjà pointées par l’OZP. Tout d’abord la discontinuité politique du pilotage : depuis 30 ans, les relances n’ont souvent pas été menées à leur terme. La deuxième difficulté est celle de l’extension inconsidérée de la carte de l’EP et l’émiettement des moyens qui en découle. Enfin, la faiblesse ou l’absence d’accompagnement et de reconnaissance des professionnels ont entraîné l’isolement des équipes qui manquent de lien avec la recherche et s’épuisent.

- Que penser des principaux leviers proposés par le rapport ?

  • On y retrouve des préconisations de l’OZP. Les équipes qui fonctionnent bien sont celles qui s’appuient sur des réseaux et qui ont su placer au centre de leur action la réalité (scolaire, sociale, éducative) de leurs élèves. Cela s’est traduit par l’émergence de groupes de besoins élaborés à partir d’évaluations, la présence d’enseignants référents, de la co-intervention dans les classes, de ponts entre 1er et 2nd degré… Ces pratiques ont donné une cohérence et une continuité à l’action pédagogique auprès d’enfants qui ne bénéficient pas des codes de l’école. Enfin, il faut poser des collectifs de professionnels, leur faire confiance et s’appuyer sur les expériences.

- Comment envisagez-vous les assises de l’éducation prioritaire ?

  • Il y a un an déjà nous demandions au ministère des assises de l’EP sur le modèle de rencontres locales qui préparent des assises académiques puis nationales. En ce sens, les journées banalisées sont une bonne chose. Mais il faut définir l’objectif de ces assises. L’heure n’est plus à l’évaluation mais à la décision politique. Ensuite, le calendrier est très précipité et les conditions de préparation des assises ne sont pas bonnes. Il faut recueillir la parole des enseignants et mobiliser les équipes en définissant rapidement un calendrier des consultations.

Sommaire du dossier :

- Présentation du dossier " Éducation prioritaire : ambition réussite"
- Pour une relance ambitieuse de l’EP
- L’EP en chiffres
- « L’heure est à la décision politique »
- Métier : Des éclairs d’héroïsmes
- en BREF
- Cartographie : Quel dessein pour la géographie prioritaire ?
- « Généraliser la dotation inégalitaire »