TOC PREV NEXT INDEX



B-7-11 Maladies contagieuses : éviction des personnels
Les mesures d'éviction concernent aussi bien les élèves que les personnels.
Voir ”A-13-11-1 Maladies avec éviction”, page 233.
B-7-12 Maladies professionnelles
La liste des maladies professionnelles est particulièrement réduite en France.
On entend par maladie professionnelle, une affection entraînant une incapacité permanente dont l’origine est directement liée aux conditions de travail. Il s’agira de l’exposition à des agents chimiques, des rayonnements, le bruit, des vibrations, des agents infectieux, des poussières, des agents allergènes causant des affections de la peau (craie !), le surmenage, etc.
Une maladie d’origine infectieuse, transmise du fait de l’exercice professionnel, soit par contact avec des porteurs, soit par exposition à un milieu contaminé, est susceptible d’être considérée comme maladie professionnelle. Cela peut être le cas dans des zones où sévissent le paludisme, et autres maladies tropicales.
Pour être considérée comme maladie professionnelle, une affection contractée à l’occasion de l’exercice professionnel, doit être le résultat d’une exposition longue (5 ans) et la relation de causalité clairement établie.
B-7-12-1 Amiante
Depuis 1996, l'utilisation de l'amiante est interdite. Cependant, ces effets de l'amiante peuvent se manifester jusqu'à 40 ans après le début de l'exposition à l'amiante. Pour les enseignants partant en retraite, une note d'information concernant les risques liés à l'amiante leur sera adressée. Ce document est aussi téléchargeable sur  « www.education.gouv.fr ».

Toutefois, pour nos collègues qui pensent avoir été exposés du fait de leur activité, soit avant leur entrée à l'Education Nationale, soit par l'exercice d'autres métiers et disciplines « à risques » à l'éducation nationale, pourront télécharger à partir du site du ministère un questionnaire d'autoévaluation d'exposition.

Le médecin de prévention vous informe sur les risques pour la santé liés à ces expositions, les mesures de prévention et de protection à mettre en oeuvre, les modalités du suivi médical, l’attestation d’exposition à l’amiante et les procédures d’une éventuelle déclaration d’une pathologie au titre des maladies professionnelles.
Le médecin consigne toutes ces informations dans le dossier médical conservé cinquante ans après la fin de l’exposition.
B-7-12-2 Dossier technique amiante
Ce document peut être très utile pour établir la fiche d'autoévaluation et pour établir la reconnaissance en maladie professionnelle.
Le dossier technique amiante comporte :
- la localisation précise des matériaux et produits contenant de l'amiante ainsi que, le cas échéant, leur signalisation ;
- l'enregistrement de l'état de conservation de ces matériaux et produits ;
- l'enregistrement des travaux de retrait ou de confinement de ces matériaux et produits et des mesures conservatoires mises en oeuvre ;
- les consignes générales de sécurité à l'égard de ces matériaux et produits, notamment les procédures d'intervention, y compris les procédures de gestion et d'élimination des déchets ;
- une fiche récapitulative.
Le dossier technique «Amiante», détenu par la mairie, est tenu à la disposition des occupants de l'immeuble bâti concerné, du directeur d'école, des représentants du personnel et des médecins de prévention.

TOC PREV NEXT INDEX