Revalorisation
ISAE augmentée ? Pour nous, ce doit être 1 200 euros !
30 avril 2016
  (3 votes)

L’augmentation de l’ISAE semble être dans le paysage. Quelques explications. En tout état de cause, pour le SNUipp-FSU, celle-ci doit atteindre les 1200€ de l’ISOE du 2nd degré et être versée à tous les PE.

Après 2013 et la création d’une indemnité de suivi et d’accompagnement des élèves (ISAE) d’un montant de 400 euros, une seconde marche pourrait être gravie à la rentrée 2016, avec son doublement. C’était en tout cas l’hypothèse avancée par le journal Les Echos suite aux déclarations répétées de la ministre qui promet d’augmenter les rémunérations des enseignants du primaire.
Cette dernière s’est à nouveau exprimée dans le Journal du dimanche daté du 30 avril, affirmant que « Oui, les enseignants du premier degré vont être augmentés. » et que « le Premier ministre en précisera la forme et le calendrier prévisionnel mardi. »

A ce jour, si le sujet est donc bien sur la table, rien n’est encore arbitré comme l’a confirmé, le vendredi 29 avril, le cabinet de la ministre au SNUipp-FSU. Toutefois, Manuel Valls qui doit clore les assises de la refondation des 2 et 3 mai prochains devrait enfin dévoiler son “arbitrage”.

Mettre fin à cette inégalité de traitement une bonne fois pour toute.

Or, pour le SNUipp-FSU, il est maintenant plus que temps de porter l’ISAE à 1 200 euros pour toutes et tous les PE. Ce ne pourra pas être moins et cette question ne peut pas être renvoyée à un éventuel engagement de l’État au delà de 2017. C’est une fois de plus le message que nous venons de faire passer auprès de Matignon et du ministère de l’Éducation nationale dans la lignée des différentes initiatives que nous avons menées avec les personnels sur le sujet :

- une grève le 26 janvier dernier,
- une lettre pétition à la ministre signée par plus de 50 000 collègues
- et une lettre au Premier ministre signée en quatre jours par plus de 23 000 enseignants et enseignants des écoles et portée à Matignon le 22 mars dernier.

Lire aussi :
- Salaires : enfin le dégel mais pas encore le printemps !
- Le SNUipp-FSU vous propose de suivre la négociation au fur et à mesure de son évolution.