ASH second degré
Groupe de travail EREA : c’est parti !
16 juin 2016
  (2 votes)

Suite à la journée nationale de mobilisation du 1er juin dernier, le ministère a relancé le groupe de travail sur les EREA. Le SNUipp-FSU y a proposé un moratoire sur la suppression des postes de PE éducateurs en internat afin de pouvoir débattre et travailler sereinement. Compte-rendu

Premier résultat de la mobilisation dans les EREA, le ministère a relancé le 16 juin un groupe de travail sur les EREA. Au nom de l’intersyndicale, le SNUipp-FSU y a rappelé la nécessité de construire un cadre réglementaire harmonisé des missions des personnels et de l’organisation des enseignements en EREA. Il a aussi demandé que soient confortés les internats éducatifs qui font la spécificité de ces établissements. A ce titre, nous avons revendiqué un moratoire des suppressions des postes de PE éducateurs. Il est tout de même inexplicable que le ministère commence par supprimer des postes au sein des internats en EREA, puis se décide ensuite à engager des discussions sur le fonctionnement pédagogique et éducatif de ces mêmes internats.
Pour le SNUipp, l’internat éducatif est le garant d’une cohérence scolaire et éducative des jeunes. Aujourd’hui cette garantie est mise à mal. Les mobilisations en cours montrent l’attachement des PE éducateurs à leurs missions auprès d’élèves en grande difficulté et en décrochage scolaire.

Au menu des discussions

Le Ministère n’a pris aucun engagement. Pour l’heure, son objectif affiché est la réécriture de la circulaire de 1995 à partir de la loi de refondation de l’école de 2013. Les discussions devraient se poursuivre par plusieurs réunions thématiques portant sur :

- la place et le rôle de l’internat éducatif,
- le public accueilli,
- les missions des personnels,
- le projet d’établissement,
- la place des SEGPA dans les EREA,
- la poursuite de la formation post- EREA ,
- la carte des formations,
- la visibilité des EREA dans le système éducatif,
- la formation spécialisée.

L’enjeu des futures négociations sera sans nul doute le contour des missions éducatives qui aboutiront à de nouvelles obligations réglementaires de service pour les personnels.
Le SNUipp-FSU y portera la défense des EREA dans leurs missions d’accueil des élèves en grandes difficultés scolaires, de lutte contre le décrochage scolaire et d’accès à une formation qualifiante.
Parallèlement, nous poursuivons nos interventions auprès du ministère pour ne pas laisser les élèves, leurs familles et les personnels dans l’incertitude au sujet du fonctionnement de l’internat éducatif.

Nous venons de proposer à l’ensemble des organisations présentes de nous adresser ensemble à la ministre pour demander un moratoire sur la suppression des postes de PE éducateurs en internat pendant la durée des discussions du groupe de travail. Il faut que la ministre nous réponde sur ce sujet et au plus vite.

Lire aussi :

- EREA : les discussions reprennent