Gel des salaires jusqu’en 2017 ?
Grève et manifestations
15 avril 2014
  (4 votes)

Pour le SNUipp-FSU, la perspective d’un gel des salaires jusqu’en 2017 est purement inacceptable. Pour défendre leur pouvoir d’achat, les enseignants sont en grève aujourd’hui

Après les quatre années de gel du point d’indice accentuant une baisse incessante du pou­voir d’achat, ce serait maintenant un blocage des salaires pour trois années supplémentaires qui est annoncé pour tous les fonctionnaires. Le premier ministre qui a dévoilé la facture salée de son plan de 50 milliards relance ainsi un contentieux salarial qui n’a que trop duré. Une étude de l’Insee confirme que la baisse des salaires nets moyens de la fonction publique est pourtant bien réelle. Dans l’éducation, les enseignants du primaire restent plantés à un niveau de salaires sans rapport à leur niveau de qualification.

Il est urgent que le gouvernement revienne sur cette décision qui va creuser encore un peu plus le pouvoir d’achat des fonctionnaires. C’est pourquoi le SNUipp-FSU a appelé à la grève pour ce 15 mai dans le cadre d’une journée d’action Fonction publique*. Le gouvernement doit ouvrir sans délai de réelles négociations sur les rémunérations notamment pour une revalorisation immédiate du point d’indice. Il s’agit aussi de garantir des services publics de qualité correspondant aux besoins au moment où les opérations de carte scolaire montrent la nécessité d’amplifier les créations de postes pour l’école.

Salaires, emplois, le gouvernement doit apporter des réponses pour l’école, les services publics et les personnels.

* Interfédérale Fonction publique : FSU, UNSA, CFDT, CGT, Solidaires, FA-FP.

Télécharger :
- le communiqué des fédérations de fonctionnaires
- l’appel de la FSU

Voir :
- où manifester ?