Numérique
« Former à l’informatique l’ensemble des citoyens »
5 mai 2014

Pour Serge Abiteboul, membre de l’Académie des sciences et du Conseil national du numérique, l’enseignement de l’informatique doit faire partie du socle commun au même titre que d’autres apprentissages. Interview

Vous défendez l’enseignement du langage informatique dès l’école primaire. Pourquoi ?

Le monde qui nous entoure est devenu numérique. L’informatique est l’outil qui nous permet de le comprendre et la programmation en est un aspect essentiel. Son enseignement doit faire partie du socle commun au même titre que d’autres apprentissages. C’est indispensable et pas seulement pour les futurs ingénieurs et scientifiques mais aussi pour l’ensemble des citoyens. Est-ce qu’on souhaite former des esclaves d’une technologie omniprésente ou au contraire des personnes qui la comprennent, la maîtrisent, la développent ?

Quels outils utiliser avec des jeunes enfants ?

Il ne s’agit pas de transformer des enfants de 8-10 ans en ingénieurs ou en programmateurs mais de leur présenter une forme de pensée qui va les aider à mieux appréhender le monde qui les entoure. Cette approche de la pensée informatique peut se pratiquer sans ordinateur avec des jeux qui permettent de découvrir des aspects fondamentaux, par exemple de l’algorithmique. La familiarisation avec la notion de programme peut ensuite être réalisée avec des logiciels d’initiation comme Scratch. La démarche peut être menée en complémentarité avec d’autres disciplines : étudier les algorithmes permet de revenir sur la notion d’opérations arithmétiques, apprendre la grammaire et l’orthographe peut s’appuyer sur la réalisation d’un mini programme informatique de correction d’erreurs.

Comment former les enseignants à cette nouvelle discipline ?

Au niveau secondaire, cela passe par le recrutement d’enseignants déjà formés ou la formation solide d’enseignants déjà recrutés dans d’autres matières (dans une phase transitoire). En primaire, c’est plus compliqué mais on peut déjà commencer par enseigner l’informatique aux futurs PE même s’il y a une vraie révolution culturelle à faire dans ce cadre. Pour les enseignants déjà en place, il est possible de leur donner des outils pédagogiques, orientés autour du jeu, qui leur permettront d’apprendre en même temps que leurs élèves car l’informatique est quelque chose qui s’enseigne beaucoup en faisant.