Mesures catégorielles
Enfin sur la table !
30 avril 2013
  (3 votes)

Le ministère a présenté au SNUipp et à la FSU le projet de protocole des discussions qui devraient s’ouvrir pour des mesures catégorielles. Le SNUipp revendique une revalorisation concrète pour les PE.

Lundi 29 avril, le SNUipp et la FSU ont été reçus rue de Grenelle où leur a été présenté le cadre de négociation des mesures catégorielles pour les personnels de l’éducation nationale avec trois axes de discussions privilégiés :

- Le rapprochement des niveaux de rémunération et des perspectives de carrière des professeurs des écoles avec les enseignants du second degré. Cet axe comporte la question de la création d’une indemnité au bénéfice des enseignants du premier degré visant à reconnaître des missions qu’ils accomplissent au titre du suivi et de l’évaluation des élèves, ainsi que la convergence des taux de promotion à la hors-classe entre les différents corps enseignants. Selon le ministère, les discussions sur ce sujet pourraient démarrer dès le mois de mai.

- Une amélioration des rémunérations des personnels percevant les salaires les moins élevés ( catégories C) et la mise en place d’un suivi des enseignants contractuels .
- La valorisation des parcours professionnels de tous les enseignants renvoyée à une négociation plus longue d’ici 2014.

Le SNUipp revendiquera une revalorisation concrète pour les PE

Le SNUipp, avec la FSU, a pris acte des sujets ouverts à la discussion par le ministère. La création d’une indemnité et des améliorations de carrière pour les PE constituent des perspectives légitimes pour une réelle revalorisation des enseignants du premier degré. Il avait fait campagne ces derniers mois pour des mesures visant à répondre au déclassement salarial des enseignants des écoles. Le sujet est enfin sur la table.

Le SNUipp compte participer à ces négociations du seul fait de sa représentativité ( 48 % aux élections professionnelles), ce qui lui confère une place incontournable à la table des discussions. Il entend bien défendre l’intérêt des personnels et s’attachera à obtenir des mesures rapides, concrètes et visibles pour le salaire et la carrière des PE. Le ministère doit l’entendre.

Lire aussi :
- PE : déclassement salarial confirmé
- rémunération des PE : ouverture des discussions