Budgets de l’éducation
En Europe la crise frappe l’école à la caisse
7 avril 2013
  (1 vote)

Selon une étude réalisée par le réseau d’information Eurydice, 20 pays européens ont connu en 2011 et 2012 des coupes budgétaires sérieuses. La France fait partie des mauvais élèves.

Dans un rapport rendu public le 21 mars dernier, Eurydice mesure l’impact de la crise économique sur la gestion des systèmes éducatifs en Europe. Le moins que l’on puisse dire est que ce dernier n’est pas mince. Eurydice, réseau d’information européen sur l’éducation, estime que 20 Etats ont diminué leurs budgets pour l’éducation sur les années 2011 puis 2012. Les leviers utilisés pour faire fonctionner le système éducatif avec des budgets en baisse sont similaires partout : suppressions de postes, gel voire baisse des salaires, fermetures d’école, augmentation des effectifs par classe…

En France, budgets en baisse

Seuls neuf pays ont investi davantage dans leur école durant cette période mais quatre d’entre eux qui ont augmenté leur budget de plus de 5% se distinguent particulièrement, il s’agit de l’Allemagne, du Luxembourg, de Malte et de la Turquie. La France, elle, fait partie des pays où « l’effet de la crise financière sur les budgets de l’éducation » s’est fait particulièrement sentir. En effet, dans les 20 pays cités, dix ont diminué leurs budgets de plus de 5% (Grèce, Italie, Chypre, Lettonie, Lituanie, Hongrie, Portugal, Roumanie, Pays de Galles, Croatie). La France, quant à elle, se classe parmi les pays où la baisse est comprise entre 1 et 5% alors qu’en 2009 et 2010 elle avait connu une légère hausse.

Télécharger :
- L’étude Eurydice (en anglais)