Consultation
Éducation prioritaire : la parole aux enseignants
4 octobre 2013
  (1 vote)

Alors que va s’ouvrir la concertation sur l’avenir de l’éducation prioritaire avec des demi-journées banalisées suivies d’assises académiques, le SNUipp-FSU met des outils de réflexion à la disposition des enseignants des écoles.

La concertation sur l’avenir de l’éducation prioritaire est sur le point de s’ouvrir. En octobre, les personnels exerçant en RRS et en ECLAIR bénéficieront d’une demi-journée banalisée pour donner leur avis autour de six thématiques : les pratiques pédagogiques, l’accompagnement et la formation des personnels, les modalités du travail en équipe, en réseau, en partenariat, le pilotage et l’évaluation, l’allocation des moyens et la carte de l’éducation prioritaire.
Cette consultation sera suivie, en novembre, d’assises académiques ( à Créteil, Versailles et Lille) et de neuf assises inter-académiques ( Aix-Marseille, Bordeaux, Lyon, Nancy-Metz, Rennes, Rouen, Toulouse, Martinique et Réunion.)

Des outils pour faire le point et se faire entendre

Force est de constater que les conditions d’organisation et d’information de cette consultation sont ici et là très chaotiques alors que la barque est déjà bien chargée en ce début d’année ( consultation programmes, projets, paperasse, rythmes, ...) Le syndicat intervient actuellement partout pour que cette demi-journée soit réellement banalisée. De même, pour accompagner les équipes lors des consultations d’école, le SNUIpp-FSU met à leur disposition plusieurs outils de réflexion : chiffres, bilan, propositions et points de vue pour alimenter le débat. Les enseignants ne doivent pas se faire confisquer la parole et pouvoir faire entendre leur avis dans la définition d’une politique ambitieuse au service de la réussite de tous.

Lire :
- le dossier de Fenêtres sur cours consacré à l’éducation prioritaire

Télécharger :
- le quatre pages du SNUipp-FSU

Remplir
- l’enquête en ligne de la FSU

Lire aussi :
- l’éducation prioritaire au rapport