Consultation programmes
Éducation artistique : Généreux mais peu réaliste
8 mai 2015

Les programmes de 2008 qui voyaient l’apparition de l’histoire des arts étaient particulièrement succincts et peu prolixes en matière de pratiques artistiques. Changement de cap pour ce projet, aussi bien en arts plastiques qu’en éducation musicale, l’accent est mis sur la production personnelle des élèves : dessiner, modeler, raconter, chanter, produire des sons et des images... Ces activités donnent lieu à l’appropriation de différentes techniques, incluant les TICE, de connaissances sur les outils et les matériaux, et sont nourries de la fréquentation régulière d’un patrimoine culturel. L’ambition est présente surtout quand le projet invite à coordonner les programmes avec le parcours d’éducation artistique et culturel que doit emprunter chaque enfant dans et hors l’école. Mais il peut aussi laisser démuni et interrogatif. Comment mener à bien des activités que l’on sait chronophages et exigeantes au niveau matériel et financier à l’intérieur des deux heures hebdomadaires prévues  ? Comment encadrer les élèves avec efficacité et pertinence sans la formation, ni l’accompagnement nécessaires ?

Retour au sommaire général