Dossier "EMC | Si jeunes et déjà citoyens"
École ouverte à Nantes (44) | Les règles de la liberté
3 mai 2016

À l’école Ange Guépin de Nantes, école ouverte qui pratique la pédagogie Freinet, la citoyenneté se vit au quotidien. La liberté et l’autonomie sont soumises aux règles votées par les élèves.

Ce qui frappe quand on entre à l’école Ange Guépin de Nantes, c’est tous ces élèves qui circulent librement, calmement seuls ou à plusieurs. Certains vont faire des recherches en BCD pour leurs exposés, d’autres rejoignent l’un des espaces dédiés au travail autonome. Personne ne court, ni ne parle fort. Arnaud, élève de CM2 explique « On est libre de circuler mais on sait qu’on risque de perdre ce droit si on ne respecte pas les règles ». C’est une école ouverte, à l’intérieur comme vers l’extérieur, aux parents aussi. Située dans le quartier Malakoff, elle n’a pas de périmètre scolaire et accueille aussi bien les enfants du quartier que ceux dont les parents ont fait ce choix d’école et même quelques élèves en difficulté d’adaptation ailleurs. Cinq classes de cycle de 25 élèves, toutes à niveaux mélangés, par choix. On y pratique la pédagogie Freinet. « On décide ensemble du plan de travail en fonction des priorités et de leurs avancées. Peu de théorie, un moment de découverte mais beaucoup d’exercices et de pratique en autonomie. Il y a trois niveaux d’autonomie » explique Gaëlle Auffret, enseignante en CM1/CM2.

Cohérence dans toute l’école

« L’éducation à la citoyenneté, ici c’est au quotidien. Dans la classe certains sont tuteurs et il y a beaucoup d’entraide. Mais ce qui est important c’est qu’il y a une cohérence. Les règles sont les mêmes au périscolaire » complète Sophie Cosneau, enseignante en CP/CE1/CE2.

« Quand deux enfants ont un petit problème, ils doivent d’abord passer par des messages clairs entre eux. Si cela ne suffit pas, ils font appel à un médiateur » explique Rose, médiatrice de CM2. Elle a été formée par des jeux de rôles à l’écoute, à prendre en compte l’avis de chacun, à identifier le degré du problème. Elle poursuit : « Parfois surtout quand c’est très violent, on doit s’adresser à un adulte ». Mehdi continue « Il y a un rappel à la règle ou parfois un mot rouge à coller dans le cahier. Mais ça peut aller aussi jusqu’au conseil ». Axel intervient « Les règles on les a proposées et votées en début d’année alors il faut les respecter sinon on perd ses droits. Si c’est moins grave, on a juste des gênes. Mais après 5 gênes, on perd l’exercice de ses droits ».

Le conseil des délégués, avec ses navettes et ses votes, rythme la vie de l’école. Le conseil de chaque classe a lieu une fois par semaine. On y fait des propositions de travail, de sorties, de projets. C’est le moment aussi pour résoudre certains conflits ou récupérer l’exercice de ses droits. Charlie l’attend « Après la semaine de sanction parce que j’ai couru dans les couloirs, au conseil, je demanderai à récupérer mes droits ». Mais là aussi chacun a son mot à dire.

EN BREF

VIDÉO
INFO OU INTOX ?


Pour appuyer le travail sur la lecture critique d’images, d’informations, les enseignants peuvent s’aider du petit film de 7 minutes de la chaîne France 24 « Info ou intox, comment déjouer les pièges d’Internet ? »

Deux journalistes expliquent comment des photographies, notamment d’enfants, peuvent être détournées et ils donnent des outils, technologiques, pour retrouver leur véritable origine.
« Info ou intox à la télévision », ce sera pour une prochaine vidéo... ?

Visible sur www.france24.com
EN BREF

PARLEMENT
DÉPUTÉS EN CULOTTES COURTES


Proposer des lois et les voter, c’est ce que propose chaque année le Parlement des enfants.

La 21e édition se déroule actuellement autour du thème du changement climatique. Les 577 classes de CM2 participantes ont envoyé leur projet, un jury national en choisit quatre ce 2 mai sur lesquels les élèves vont voter en ligne. La classe gagnante recevra son prix en juin à l’Assemblée nationale. Pour la prochaine édition, les classes intéressées peuvent déposer leur candidature avant début novembre à leurs services académiques.
EN BREF

ICEM
UN CONSEIL D’IMPORTANCE


Dans la pédagogie Freinet, basée sur les projets des élèves, la défense de leurs droits et libertés, le travail en autonomie et l’exercice d’une citoyenneté participative à l’école, le conseil revêt une place essentielle. Il est le lieu d’échange de parole où, ensemble, les membres du groupe analysent les différents aspects de leur vie commune, confrontent leurs points de vue, prennent des décisions et en évaluent l’application. Son organisation est donc fondamentale. Pour être crédible, il doit être efficace.

Quelques conseils pour l’expérimenter.
www.icem-pedagogie-freinet.org

L’ensemble du dossier

- Présentation du dossier
- École républicaine : Garder la morale ?
- « Les mouvements pédagogiques travaillent depuis longtemps sur ces questions de citoyenneté » - 3 questions à Catherine Frachon, secrétaire générale de l’Office central de coopération à l’école (OCCE)
- École ouverte à Nantes (44) : Les règles de la liberté
- Éducation aux medias (74) : Les hoaxbusters de Taninges
- « Pas une matière qu’on décrète » - Entretien avec Gérard de Vecchi, maître de conférences en sciences de l’éducation