Dossier : "Nouveaux programmes | Reprendre le cours de l’histoire "
EN BREF
18 décembre 2013

- Alexandre Ployé | Histoire en segpa

  • Alexandre Ployé est formateur d’enseignants spécialisés et il a pu expérimenter des dispositifs d’enseignement de l’histoire avec des élèves en difficultés. Lors de l’université d’automne 2012 du SNUipp, il a présenté certaines démarches avec des élèves de SEGPA notamment autour du récit historique. Il invite les enseignants à articuler les récits et un travail sur les concepts pour que les élèves puissent à la fois saisir le sens d’une période dans sa longue durée et en construire des moments précis sans que toute la période soit traitée de manière exhaustive.

- Didactique | Des obstacles à lever

  • Marc Loison, maître de conférences en histoire et didacticien a dirigé une recherche dans le Nord de 2004 à 2006 pour cerner les obstacles à l’enseignement de l’histoire. C’est principalement la faisabilité et la cohérence des programmes qui est l’obstacle didactique majeur et qui se traduit notamment par la difficulté de la programmation des périodes au cycle 3. L’étude évoque d’autres obstacles d’ordre épistémologique (comme la critique externe et interne des documents), ou pédagogique et didactique (comme le passage du temps vécu au temps historique), mais propose également des solutions

- Histoire des Arts | Connectée aux autres disciplines ?

  • L’introduction a posteriori de l’histoire des arts aux programmes de 2008 a généré une certaine confusion sur les contours de cet enseignement, à cheval entre l’histoire et les autres disciplines. Une liste d’ « œuvres de référence » a rapidement été retirée au profit d’une approche sensible autour « quelques repères historiques » aux cycles 1 et 2 et d’une articulation autour des grandes périodes historiques et des domaines artistiques de référence au cycle 3. Une définition qui laisse l’initiative aux enseignants sans pourtant clarifier le champ disciplinaire.

- Académie de l’Hérault | Récit et patrimoine

  • Outre des documents théoriques didactiques et pédagogiques sur l’enseignement de l’histoire, le site académique de l’Hérault propose en ligne des récits « prêts à raconter ». De Lucy au sacre de Napoléon en passant par Alésia et l’esclavage, les textes proposés balayent les différentes périodes historiques. On trouvera également sur le site des documents sur la conduite d’un projet ou l’évaluation en histoire et, pour exemple, une liste du patrimoine historique local exploitable en classe.
  • http://www.ac-montpellier.fr/sectio...

- Ressources en ligne | Éduthèque enfin !

  • La plateforme en ligne Éduthèque annoncée par le ministre dans son plan numérique commence à prendre vie et les enseignants peuvent s’y inscrire. Des institutions scientifiques ou artistiques publiques mettent leurs ressources gratuitement à disposition des enseignants. « lesite.tv » propose une sélection de vidéos pédagogiques dont certaines historiques, l’Ina met en ligne des films sur la période contemporaine. Le Louvre et la Bnf proposent également de nombreuses ressources pour l’histoire de l’art. Un site à suivre car il devrait rapidement s’enrichir.

- Nouveaux programmes | Avis d’experts

  • Dans le cadre de la préparation des nouveaux programmes de 2015, et des consultations qui vont avoir lieu auprès des enseignants, le SNUipp a recueilli les propositions de Benoit Falaize et d’un collectif d’historiens. Laurence De Cock, Suzanne Citron et Vincent Capdepuy du collectif « Aggiornamento histoire-géographie » plaident pour des programmes qui rendent compte de la complexité du monde. Benoit Falaize (voir page 17) tente pour sa part de conjuguer les exigences de la discipline avec la polyvalence de l’enseignant et la faisabilité en classe.