20 novembre
Du concret, et très vite !
15 novembre 2013

Le 20 novembre, les enseignants des écoles venus de toute la France seront rassemblés devant le ministère à l’appel du SNUipp-FSU pour demander la remise à plat de la réforme des rythmes et des mesures concrètes qui améliorent vraiment leur quotidien professionnel

Effectifs dans les classes trop chargés, élèves en difficulté insuffisamment aidés, formation continue inexistante, injonctions de toutes sortes et caporalisme, direction d’école sous tension… L’exaspération des enseignants des écoles monte crescendo, alors que le dossier des rythmes scolaires agit comme le révélateur d’une réelle lassitude professionnelle. Ils ont le sentiment d’être incompris, négligés et peu soutenus, alors qu’ils bataillent pour faire un métier dont ils veulent être fiers, constamment engagés qu’ils sont pour la réussite de leurs élèves, dans des conditions difficiles et sans vivre de changements perceptibles de leur quotidien professionnel. Pour le SNUipp-FSU, cette situation ne peut plus durer et la priorité au primaire doit enfin trouver des traductions concrètes dans les écoles.

Maintenant, des réponses !

Cette exigence, les enseignants des écoles venus de toute la France la rediront sous les fenêtres du ministre, rue de Grenelle, le 20 novembre prochain (Rendez-vous à 13h30, métro Sèvres-Babylone).
Remise à plat complète d’une réforme des rythmes décidément trop mal engagée, amélioration des conditions de travail avec de la confiance et du temps, renouveau de la formation continue des enseignants, revalorisations du métier avec un alignement de l’ISAE sur l’indemnité du second degré, amélioration du régime de décharge pour les directeurs d’école, des mesures concrètes pour les conditions d’exercices des enseignants exerçant en éducation prioritaire, baisse des effectifs notamment pour la maternelle, montée en charge du plus de maîtres que de classes pour travailler autrement à la réussite des élèves, réhabilitation des RASED par de nouvelles implantations et une augmentations des départ en CAPA-SH... La priorité au primaire, monsieur le ministre, ce doit être du concret et ce doit être maintenant !

Vers des actions unitaires en décembre

Le SNUipp-FSU invite à rassembler notre profession autour de revendications et de valeurs fortes pour transformer l’école : moyens budgétaires, conditions de travail améliorées, formation continue, remise à plat de la réforme des rythmes. Il propose à l’ensemble de ses partenaires de se réunir la semaine prochaine pour analyser tous les aspects de cette situation et construire ensemble les actions unitaires qui paraissent aujourd’hui incontournables.