Rapport UNICEF 2014
Droits des enfants : Encore un effort
9 avril 2014

À l’approche du 25e anniversaire de la Convention Internationale des droits des enfants, le nouveau rapport de l’UNICEF reconnait que d’énormes progrès ont été accomplis mais qu’il faut encore beaucoup d’efforts les 2,2 milliards d’enfants de la planète puissent jouir de leurs droits.

L’UNICEF publie son rapport annuel sur la situation des enfants dans le monde. Cette édition intitulée « Chaque enfant compte : dévoiler les disparités, promouvoir les droits de l’enfant » dresse un état des lieux chiffré, précis et complet de l’application des droits des enfants qui met en évidence des disparités et des inégalités dans la réalisation leurs droits à travers le monde. Si les données recueillies ne peuvent à elles seules changer le monde, elles permettent d’identifier les besoins, de mesurer les progrès et de mettre en lumière les inégalités dans l’accès aux services et aux protections.

Des inégalités demeurent

Elles fournissent ainsi aux gouvernements des informations concrètes sur lesquelles ils peuvent fonder leurs décisions et leurs actions pour l’amélioration du sort des enfants de leur pays. Des progrès remarquables ont été accomplis depuis l’adoption de la Convention internationale des droits de l’enfant en 1989. Ils ont permis d’éviter le décès prématuré de 90 millions d’enfants de moins de 5 ans grâce à l’allongement de l’espérance de vie. C’est dans une large mesure dû aux progrès accomplis dans les domaines de la vaccination, de la santé et des services d’alimentation en eau et d’assainissement. Depuis 1990, les retards de croissance ont diminué de 37 % grâce à des améliorations en matière de nutrition. Quant à la scolarisation à l’école primaire, elle est en hausse, même dans les pays les moins avancés, passant en 1990 de 53 % des enfants scolarisés à 81 % en 2011. Malgré ces chiffres encourageants, d’autres témoignent des violations des droits de l’enfant encore en cours. 6,6 millions d’enfants de moins de 5 ans sont morts en 2012, la plupart de causes évitables. 150 millions d’enfants âgés de 5 à 14 ans se voient imposer un travail. 11% des filles sont mariées avant l’âge de 15 ans et elles sont 31 millions en âge de fréquenter l’école primaire à ne pas être scolarisées. Les données révèlent aussi des lacunes qui montrent que les gains obtenus grâce au développement sont inégalement répartis. Les chances qu’ont les enfants de voir leurs droits respectés varient en fonction de l’endroit où ils naissent, de leur sexe, de la pauvreté de leur famille, du milieu où ils vivent (urbain ou rural) et de la présence dans leur environnement immédiat de structures adaptées aux enfants.

A consulter :
- Le rapport de l’Unicef