Dossier : "Pour que les cycles tournent rond "
Des moyens pour les équipes
14 janvier 2014

Pour le SNUipp-FSU l’organisation par cycles, le travail en équipe ainsi que la mise en place de pratiques et d’organisations différentes sont des leviers qui doivent permettre la construction cohérente des parcours scolaires. Le travail en cycles réguliers de trois ans est une nécessité pour l’école qui doit s’adapter à l’hétérogénéité des élèves et gommer les inégalités sociales. Un cycle unique doit permettre à l’école maternelle d’avoir sa spécificité mais aussi de prendre en compte une articulation avec l’école élémentaire.

De même le SNUipp- FSU reste très attaché à l’unité de l’école élémentaire à laquelle appartient pleinement le CM2. L’instauration d’un cycle entre l’école et le collège peut permettre une amélioration de cette transition mais doit être pensée dans la continuité des précédents cycles et ne doit en aucun cas entraîner une déréglementation des statuts des enseignants. Mais avant tout, une nouvelle organisation par cycles dans les écoles et son opérationnalité nécessitent de vrais moyens aux équipes pour travailler ensemble : du temps de concertation, de la formation et des conditions de travail à la hauteur des enjeux.