École et design à Trébédan-
Des ergonomes en culottes courtes
16 juin 2014
  (1 vote)

A Trébédan dans les Côtes d’Armor, une école entièrement pensée par une architecte-designer selon les attentes des élèves et des enseignants.

est un projet de longue haleine » prévient d’entrée Valérie Rousoux, enseignante de GS-CP-CE1 à l’école du Blé en Herbe de Trébédan dans les Côtes d’Armor. Celui de faire appel à un architecte pour concevoir un lieu de travail qui s’adapte aux élèves et aux manières de travailler des enseignants. Défi difficile à relever dans cette petite école rurale à 3 classes où les cours double ou triple sont la norme. Parmi les contraintes, il fallait que le mobilier soit adapté et modulable en fonction de l’âge des élèves et des activités. Autres éléments à prendre en compte : « faciliter les échanges de services ou permettre le réaménagement de l’espace classe au cours de la journée » explique Nolwenn Guillou la directrice de l’école. Selon Matali Crasset, l’architecte-ergonome et designer qui a pensé le projet, il fallait « une école qui permette la matérialisation d’une pédagogie où l’espace joue un rôle important », comme la « terrasse », lieu extérieur à la classe propice aux activités en autonomie précise-t-elle.

Une école ouverte sur l’espace public

Dans ce bâtiment à énergie passive, financé par la commune mais aussi par la Fondation de France, la région, le département et l’Union européenne, les classes communiquent et côtoient la médiathèque. Au centre de l’école, ouverte sur la place centrale du bourg, la « salle de partage » sert de cantine mais grâce au mobilier utra-léger elle peut se transformer en quelques instants en salle de motricité ou servir aux associations. « Par exemple le club du 3e âge qui partage régulièrement avec les élèves des moments intergénérationnels » explique Didier Ibagne, le maire de la commune pour qui il était essentiel que l’école puisse être partagée par les 400 habitants (médiathèque, salle associative). « Matali a imaginé et conçu l’école en prenant en compte toutes nos demandes » assure Valérie, dont les élèves sont résolument enchantés des supports universels de sa classe : des chevalets de peinture qui se transforment en bibliothèque ou en table, voire même en cabane avec des rideaux !

Les chevalets modulables constituent des supports universels facilement utilisables par les élèves

A consulter :

- Le projet sur le site d’Eternal network
- Le projet sur le site des Nouveaux commanditaires