Enseignement moral et civique
EMC : décryptage du projet de programmes
21 janvier 2015

Alors qu’est organisée, dans de bien piètres conditions, une consultation sur les nouveaux programmes d’éducation morale et civique, le SNUipp-FSU propose aux enseignants des écoles un document d’analyse de ce projet.

Des nouveaux programmes d’éducation morale et civique (EMC) devraient entrer en vigueur à la rentrée prochaine. Si ce projet de 18 pages décline des intentions louables et généreuses, en mettant l’accent sur le développement du sensible, de la citoyenneté et de l’engagement de l’élève, il ne brille pas par son opérationnalité et laisse en suspens des questions comme celle de l’évaluation. Or ces sujets constituent des enjeux essentiels si l’on veut que ces futurs programmes soient utilisables pour le travail des enseignants au quotidien. Concision, lisibilité, ces projets doivent évoluer et bénéficier de documents d’accompagnement et de formation continue.

Conditions de consultation déplorables

Fixée au 23 janvier puis repoussée jusqu’au 30 janvier, avis d’abord demandé via le site éduscol, puis injonction précipitée de se réunir… l’organisation de cette consultation est pour le moins bâclée. Tout cela n’est pas sérieux. Pour un sujet jugé si important par la ministre, elle aurait dû créer des conditions favorables en plaçant cette consultation sur des temps banalisés.
Une synthèse nationale de cette consultation sera produite par le ministère, rendue publique et transmise au Conseil supérieur des programmes pour qu’il intègre les remarques des enseignants. Ces programmes devraient ensuite être présentés au Conseil supérieur de l’éducation en mars prochain pour entrer en vigueur à la rentrée 2015.

Télécharger le document

PDF - 76.4 ko

Voir aussi :

- l’interview de Pierre Kahn à l’université d’automne du SNUipp-FSU