De l’amitié au zigzag : des abécédaires
3 octobre 2015

Genre emblématique de la littérature jeunesse, outils par excellence de développement du langage, les abécédaires, en jouant avec les mots, mettent en parallèle différents niveaux, qu’ils soient familier, affectif, lexical, descriptif, argumentatif, scientifique… Avant d’en créer un, en classe, sur le thème du «  vivre ensemble  » dans le cadre du concours du SNUipp-FSU, de la BNF et leurs autres partenaires, offrez-vous un petit voyage dans l’inventivité et l’imagination.

L’abécéfaire, l’abécédaire qui fait bouger les mots

De Ruth Kauffman et Raquel Franco, ill. Diego Bianki, Ed. Rue du Monde. Tous cycles

Après l’Abécédire, un Abécéfaire dont les petits bonhommes pleins d’humour enrichissent chaque expression, le tout inscrit dans la vie des enfants, comme en témoigne le doudou de «  jouer avec son meilleur ami ». Pour chaque lettre, un verbe d’action, lui-même décliné en plusieurs propositions qui explorent le monde dans sa diversité que ce soit «  naître d’un œuf ou naître d’une graine », «  lire… en braille  » ou « manger avec des baguettes ». Drôle et un peu foutraque  : à savourer en mesurant combien les choix engagent les auteurs sur des valeurs.

Le grand abécédaire

De Florence Guiraud, Ed. Actes Sud junior. Tous cycles

Dans cet abécédaire foisonnent les objets d’un bazar hétéroclite. Baobab, bouée, brouette et blaireau se côtoient sur la page du B, avec la banane, la baleine et tant d’autres. Un graphisme épuré avec une majuscule et quelques silhouettes sur fond coloré en tête de page alors que les objets, dessinés au trait noir s’accumulent dessous dans un joyeux désordre. L’auteur n’en est pas à son coup d’essai après un drôle d’abécédaire pour voyager du français à l’anglais (pour cycles 2 et 3  : Abécédaire insolite, même éditeur).

Mon alphabet en pop-up

De David Hawcock, Ed. Thomas Jeunesse. Tous cycles

La version française de cet abécédaire animé, petit bijou de sculptures en papier. Sur chacune des 26 double-pages, chaque lettre se redresse, surprenant le lecteur avec une solution pop-up toujours différente, le tout dans un design soigné. Support d’apprentissage et d’échanges langagiers avec les plus petits autour des lettres, il est aussi adapté aux plus grands pour envisager graphisme et animations…

Lettres de Noël

De Robert Sabuda, Ed. du Seuil. Tous cycles

Un grand classique des abécédaires animés qui a plus de 20 ans et reste magique. Un ange ouvre le bal des surprises pour la lettre A. Aucune autre lettre ne sera en reste  ! Sur 14 pages s’ouvrent 28 volets dont 26 dissimulent un pop-up blanc illustrant un mot. Finesse des découpes, ingéniosité de l’usage du papier, efficacité liée à une simplicité dans la présentation (des cadres colorés, l’apparition blanche). L’intérêt de cet album est aussi lié à la manière dont l’auteur résout la question thématique.

Alphabet

De Kveta Pakovska, Ed. Le Seuil Jeunesse

La célèbre dessinatrice tchèque a mis dans cet alphabet le rouge flamboyant qui règne sur son œuvre, tout comme les formes géométriques ingénieuses et dynamiques de son style. On retrouve aussi son goût pour l’abstraction et l’art moderne, Klee, Miro ou Kandinsky. Elle a dit qu’elle avait «  choisi les voyelles, on peut jouer avec, les voir de différents points de vue. Pour le rythme j’aime alterner afin de créer des contrastes. Je joue avec le positif /négatif, la forme de la lettre, son relief etc... La beauté, c’est une façon de comprendre qui a son propre pouvoir. »

L’abécédaire à croquer

D’Agnès de Lestrade, ill. Dankerleroux, Ed. Milan. Cycles 2 et 3

Un manuel à l’usage des petits loups, enfin pas trop petits  : pour apprécier le jeu sur les poncifs des contes célèbres ou des expressions, mieux vaut posséder déjà un petit bagage littéraire et culturel. 26 lettres pour 26 mots et un abécédaire déluré du loup. «  D comme dent  : le loup se lave les dents trois fois par jour. Nous on lave bien nos couteaux et nos couverts, c’est un peu la même affaire.  » Une bonne entrée en matière pour visiter, pourquoi pas avec humour nous aussi, notre vivre ensemble, non  ?


Les abécédaires du site de la BNF : la Bibliothèque Numérique des enFants

Est-ce parce que l’alphabet est au cœur même de notre écriture, ou que la dénomination de tout objet est au commencement des langages, que le genre a inspiré tant d’auteurs ? Le site permet de découvrir les abécédaires de Benjamin Rabier, Seçuk, Tomi Ungerer, Rascal, François Place, Bruhnof… ainsi que de vieux ouvrages français ou anglais, à travers des activités interactives : jeux de lettres, observation et comparaison, création graphique et littéraire. On peut construire un parcours découverte pour ses élèves à partir du « coin des enseignants » en ciblant l’âge des enfants. Passer par Gallica, la bibliothèque numérique pour accéder aux archives remontant jusqu’à 1820. Se laisser aussi aller à explorer les salles de lecture virtuelle, cabinets de curiosité, galeries d’images, auditoriums, magasins de secrets, et autres chambres d’histoires…