Marche des fiertés 2013
Contre les lgbtphobies, contre la haine
27 juin 2013

La loi sur le mariage pour toutes et tous a été adoptée dans un contexte marqué par les violences à l’encontre des LGBT. La marche des fiertés du 29 juin sera l’occasion de dire que de nombreux droits restent à gagner pour que l’égalité soit complète.

Cette année a été marquée par une violence particulièrement importante contre les lesbiens, gays, bi et transsexuels (LGBT) à l’occasion des débats sur la loi du mariage pour toutes et tous. Si la loi votée assure l’égalité aux couple de même sexe, elle reste incomplète puisqu’elle ne permet pas aux femmes d’accéder à la procréation médicalement assistée (PMA) ni aux couples hors mariage d’adopter un enfant.

A l’école, la lutte contre les lgbtphobies doit être intensifiée pour déconstruire les idées reçues et les stéréotypes, afin que tous les élèves puissent se construire et s’épanouir quel que soit leur sexe, leur identité de genre ou leur orientation sexuelle.

Parce que de nouveaux droits restent à gagner, parce que les lgbtphobies restent fortes, la FSU appelle à venir nombreux au défilé du 29 juin à Paris, dès 13h30 à Montparnasse.

Après Angers , Auxerre, Biarritz, Bordeaux, Caen, Chalon-sur-Saône, Crest, Dijon, Lille, Lyon, Metz, Montpellier, Nancy, Nantes, Rennes, Rouen, Strasbourg, Toulouse, Tours et Paris les prochaines marches des fiertés en province auront lieu à :
- Le Mans le 6 juillet
- Nice le 13 juillet
- Marseille le 20 juillet.

A consulter :

- Le communiqué de presse de la FSU